Les vacances sont vécues différemment par les uns ou les autres : farniente, sport et/ou tourisme, … Tourisme, pour moi, signifie la découverte d'un lieu, d'une région voire d'un pays…

Pour autant, tout n'est pas vraiment programmé ! Certes, nous savons où nous allons. Certes, nous savons ce que nous voulons découvrir, visiter. Mais nous laissons une place à l'improvisation !

Chaque matin, après le petit déjeuner, nous décidons de l'itinéraire du jour… Ce n'est que sur la route que la flânerie débute : un panneau à droite, un panneau à gauche… Nous n'avons jamais été déçus de ces "écarts". Un regret, si nous devions en avoir un, est que ce lieu  ne soit pas cité dans les guides, qu'il ne soit pas indiqué sur les cartes.

Yèbles-le-Châtel © C. MENOT

Nous mettons aussi à profit les "petites" vacances pour visiter ce qui se trouve sur notre chemin alors que nous rendons visite à la famille, à quelques centaines de kilomètres de notre domicile. Si nous le pouvons, nous profitons d'une journée supplémentaire et nous nous écartons un peu de notre chemin habituel, celui, qui, plus rapide, nous emmène directement à destination ! Pour preuve, point de départ : la Seine-et-Marne, direction : la Creuse ! Notre premier arrêt est pour le village de Yèbles-le-Châtel, dans le Loiret. Nous avions souvent vu les panneaux indiquant ce lieu à visiter… c'est chose faite ! Joli village, les ruines du château sont bien entretenues et mises en valeur. Nous n'avons pu visiter l'intérieur, les visites n'ont lieu que l'après-midi, mais nous avons apprécié notre balade à sa juste valeur. Nous avons même pu admirer un superbe arbre à papillons : que de beaux papillons, que de belles photos !

 

Pithiviers

Et hop ! Nous poursuivons notre chemin : la route nous emmène à Pithiviers. Là, un peu de chance : nous rentrons et visitons l'église qui aurait dû être fermée. Une charmante dame, venue pour faire le tri dans les fleurs, nous a laissé le temps de la visite, de la lecture des inscriptions ici et là, et, s'excusant d'être obligée de fermer… Encore grand merci à elle de nous avoir laisser voir l'intérieur de cette église dont nous n'avions, jusque là qu'aperçu le clocher de loin…

 Nous repartons et nous arrivons à Orléans. Comment ne pas faire étape ?... Nous nous restaurons, en terrasse, au pied de la cathédrale... Sitôt le café bu, nous passons à l'office du tourisme qui nous remet un plan pour visiter le vieil Orléans… Quelle n'est pas notre surprise de constater que Jeanne a plus de succès que la cathédrale !... Mais il faut dire que sa statue équestre est située au milieu d'une belle grande place piétonne : des jets d'eau installés amusent les enfants sous la forte chaleur… Un manège de chevaux de bois, des activités d'accro-branches installées temporairement, les terrasses de café, et… le beau temps ! Nous faisons le tour de la statue, il y a de nombreux détails à bien regarder, et nous prenons une petite rue adjacente, puis une autre, et encore une autre… Elles arborent toutes des façades moyenâgeuses mêlées à des constructions récentes, c'est une belle harmonie !... Nous descendons vers les bords de Loire, cette Loire que j'aime temps : irrégulière mais si belle… et puis nous remontons pour finir par la visite de la cathédrale… Ce sont les cloches qui nous rappellent à l'ordre : nous devons poursuivre notre chemin !

 C'est ainsi que j'aime le tourisme : pouvoir voir et apprendre des choses, pouvoir mieux connaître ces communes qui ont fait notre Histoire de France, celle que je n'ai pas vraiment aimé sur les bancs de l'école… Mais … Peut-être ai-je tout simplement vieilli ?...

Orléans © C. MENOT