Ah, les vacances scolaires ! Le moment préféré des grands-parents… Vite vite, les petits, nous vous attendons… Pour les éloignés (hors métropole par exemple), cela reste un peu plus compliqué, sinon, les vacances chez papi et mamie, que du bonheur !...

Route de Sablé

Sur le site de l'éducation nationale, http://www.education.gouv.fr/cid197/les-archives-calendrier-scolaire-partir-1960.html, il est possible de connaître les dates de NOS vacances scolaires !

Les zones scolaires

Sur le site gouvernemental, il est donc rappelé que le partage des zones date de l'année scolaire 1964-1965. Cette année-là, le Ministre de l'Éducation nationale est Maurice HERZOG.

En 1970, nouveau ministre, Olivier GUICHARD, donc, nouvelles mesures, la France est à nouveau une seule et unique zone, mais il change d'avis l'année suivante et le pays se retrouve avec trois zones. Cela va durer jusqu'à l'année scolaire 1979-1980. Les deux années suivantes, les vacances scolaires sont décidées académie par académie ! Je n'avais pas encore d'enfants scolarisés, mais cela a dû être un sacré bazar…

Depuis 1982, les zones sont au nombre de trois : A, B et C, après avoir été aussi 1, 2 et 3 !...

Les dates

En 1962, la rentrée a eu lieu le lundi 17 ou le lundi 24 septembre… Les vacances de la Toussaint étaient du mercredi 31 octobre au lundi 5 novembre ; celles de Noël, du samedi 22 décembre au vendredi 4 janvier ; celles de l'Hiver, du mercredi 13 février au lundi 18 février ; celles de Pâques, du samedi 30 mars au mercredi 17 avril et enfin, les vacances d'été étaient le 29 juin 1963 !

En 1969, la rentrée a eu lieu le lundi 8 septembre. Les vacances de la Toussaint étaient du samedi 25 octobre au lundi 3 novembre, ; celles de Noël, du samedi 20 décembre au lundi 5 janvier ; celles de l'Hiver, du mardi 3 février au 12 février ; celles de Pâques, du samedi 21 mars au lundi 6 avril ; pour finir, le départ en vacances d'été était le samedi 27 juin 1970 !

En 1973, la rentrée a eu lieu, pour toutes les zones, le jeudi 13 septembre. Les vacances de la Toussaint étaient du mardi 30 octobre au Lundi 5 novembre ; celles de Noël, du vendredi 21 décembre au jeudi 3 janvier ; celles de l'Hiver s'étalaient du samedi 2 février au lundi 25 février ; celles de Pâques, étaient du vendredi 22 mars au jeudi 4 avril, puis du vendredi 12 avril au mardi 16 avril ; enfin, le départ en vacances avait lieu le samedi 29 juin !

En 2016, qu'est-ce qui changé ?... Les vacances, celles du site gouvernemental, s'arrêtent à l'année scolaire 2015/2016 … Mais le calendrier, lui, a les bonnes dates ! Donc, celles de la Toussaint commencent aujourd'hui, après la classe, le mercredi 19 octobre, et se terminent, le mercredi 2 novembre, reprise le jeudi. Les vacances de Noël, seront du Samedi 17 décembre au lundi 2 janvier, reprise le mardi 3. Pour celles d'Hiver, les datent vont du samedi 4 février au lundi 6 mars ; celles du printemps, du samedi 1er avril au mardi 2 mai. Le départ en vacances est prévu le samedi 8 juillet 2017.

Pourquoi tous ces changements ?

Oh, certains diront pour le rythme de l'enfant ! Balivernes ! Ce n'est qu'une question d'économie ! Enfin, lorsque je dis "économie", je ne pense pas à celle de notre porte-monnaie mais bien de tous ces organismes de tourisme… En effet, les médias ne s'y trompent pas ! À chaque mécontentement de parent, soi-disant, ils interviewent les gérants d'hôtel, de restaurant, de stations balnéaires ou de ski, qui se plaignent du manque réel de rentrée d'argent.

Les vacances d'Hiver et celles du Printemps, ou de Pâques, s'étalent sur un mois ! Quelle pagaille si vous habitez Strasbourg et que votre frère habite Lille, et votre sœur, Bordeaux ! Comment réunir les cousins ??? Oh, pourquoi penser à la famille alors que l'économie de la France est en jeu ???

Petite, nous étions en vacances à compter du milieu de semaine, et je ne me souviens pas avoir entendu mes parents râler sur le sujet. Mais, par contre, je me souviens très bien de mes vacances à la ferme, à Saint-Loup-du-Dorat (53), chez M. et Mme MASSELUS. Avec mon frère, nous y retrouvions nos deux cousins et le fils de la ferme… Même s'il y avait beaucoup de chamailleries ou de taquinage, nous passions de réelles bonnes vacances… Ce serait désormais impossible : la Mayenne et les Ardennes, zone B, et Paris, zone C.

Désormais, pour réunir les cousins et se retrouver en famille, il y a Noël et l'été… Cela reste tout de même de grands moments de bonheur et, somme toute, c'est le principal !!!