https://culturezvous.com/grands-depots-archives-nationales/

Etre enfermée tout un week-end dans un dépôt d'archives...

Cela fait des années que j'ai envie de passer un week-end, seule dans un dépôt d'archives. Je pourrais regarder tout ce que je désire, je pourrais trouver tout ce que je cherche – ou presque, je pourrais...

Vous imaginez 48 heures de lecture de documents, sans aucune limite de quantité ? N'est-ce pas le rêve ? Le plus compliqué serait de choisir LE dépôt d'archives. Alors, je me plais à imaginer que je pourrais passer 48 heures au CARAN, 48 heures au SHD, 48 heures aux archives départementales de la Seine, de la Seine-et-Marne, de la Manche, du Pas-de-Calais, de l'Aisne, ... Ouh là là ! Cela en fait des 48 heures !

Alors, je vais essayer d'affiner, j'ai bien écrit "essayer" ! Je pense, au final, que ce serait le CARAN. Pourquoi ? Tout d'abord parce que j'ai une multitude de documents à consulter outre les contrats de mariage, j'aimerais lire des créations d'entreprise – comme celle de Robert HOUDIN, j'aimerais trouver L'INFO que personne ne pourrait consulter !...

Et puis, cette grande salle de lecture, il ne maquerait que quelques grosses bougies suspendues pour que je m'imagine à Poudlard ! Alors, mon petit nez pourrait se mettre à bouger et tous les super beaux anciens documents apparaitraient sans même que j'aille fouiller et retourner la poussière ! Le document pourrait même s'ouvrir à LA page intéressante pour moi... Ne serait-ce pas génial ?

Et dans cette grande salle, tous les documents en libre consultation, les plans et cartes de Paris !...

Bon, allez, je me réveille, je vais faire ma réservation et je me contenterais de dix documents...