Ma trousse (c) C. MENOT

Un objet ?... Un seul ?... Je dirais mon crayon !

Sans crayon, je ne suis rien ! D'accord, il est indissociable de mon carnet, donc, cela faite "deux" objets. Pourquoi mon crayon et mon carnet ?

Partout où je vais, à quelle conférence ou réunion à laquelle j'assiste, je prends des notes. Je veux pouvoir répéter le plus précisément possible ce que j'ai entendu. Je veux pouvoir relire ce que j'ai retenu. Je veux pouvoir vérifier les informations enregistrées. Car, comme beaucoup, je n'arrive pas à garder en mémoire le détail de ce qui a été dit !

Le crayon... Aux archives, c'est l'outil qui permet de noter, rayer, recopier, toutes les informations complémentaires dont nous avons besoin ou celles que nous cherchons. Noter les cotes, noter le détail d'un document pour pouvoir aller cherche "l'autre" document qui va nous permettre d'avance dans nos recherches...

Le crayon... à mon bureau, c'est avec lui que je fais mes "gribouillis", avec lui que j'écris dans mes cahiers les futures recherches que je dois faire, les choses que je ne dois pas oublier, les notes sur les pages de ce bloc qui ne me quitte pas... C'est aussi avec lui que je note un mot, une idée, celui ou celle qui me permettra de rédiger un article de mon blog...

Mais ce crayon ne vit pas seul, il a une grande famille : le taille-crayon, celui qui le rapetisse au fur et à mesure, la gomme, qui permet de corriger toutes les erreurs écrites, le stylo – cristal bleu ou rouge, le surligneur – jaune ou orange, la petite règle, pour souligner l'important de la note. Il n'a pas une grande famille mais elle était toujours très proche de lui !

Qui dit petite famille dit petite trousse, celle que je jette dans mon sac lorsque je suis sur le départ, celle sans qui je ne serais pas...