J'ai bien suivi : un projet "Philomène" est en cours, alors, j'ai regardé s'il y en avait dans notre généalogie… J'en ai recensé 8 ! Je ne vais pas vous parler des huit aujourd'hui, mais une par semaine –  en respectant l'ordre alphabétique du patronyme – me semble raisonnable…

La première est donc Philomène Eugénie BASTIAQUE…

Philomène Eugénie nait le 11 septembre 1862, à Dagny-Lambercy, dans l'Aisne. Elle est fille de Abel Camille, trente-six ans, berger, et Audiphine GOSSET, quarante-deux ans, ménagère. Elle est la quatrième et dernière de la fratrie : Sophie Salvine, née le 2 décembre 1850, Julia Eléonore, née le 28 juin 1852, et Marie Dieudonnée, née le 23 juillet 1858.

Archon, Aisne

Le 11 octobre 1879, dans sa commune de naissance, elle épouse Jules Louis Gustave GERMAIN. Le couple a au moins six enfants, tous nés à Archon, dans l'Aisne :

  • Marie Dieudonnée, le 30 mars 1881,
  • Louis Gaston, le 12 février 1885,
  • Edmond Camille, le 31 mai 1887,
  • Jeannette, le 25 janvier 1889, décédée le 30 janvier suivant,
  • Louis Gustave, le 1er février 1890,
  • Louis Albert, le 13 juin 1891.

D'autres enfants GERMAIN naissent dans la commune d'Archon – le dernier en 1900, mais seules les tables décennales sont accessibles en ligne…

Philomène Eugénie décède le 21 février 1904 à Archon, à l'âge de quarante-deux ans.

Maintenant, le plus compliqué ! Comment et pourquoi Philomène BASTIAQUE est dans notre généalogie ?...

Vailly-sur-Aisne, Aisne

Le 23 décembre 1911, à Vailly-sur-Aisne (02), son fils, Louis Gaston, épouse Berthe Julia DESPLANCHE. Berthe est la fille de Jules Florentin et Augustine Adeline TOUZET. Jules Florentin est le frère de Louis Emile qui a épousé Louise Julie MOUZIN, sœur de notre sosa Augustine Alexandrine qui a épousé Alexandre Bélisaire MENOT, notre arrière-arrière-grand-père !

Allez, je résume pour faire plus simple avec beaucoup de raccourcis, Louis Gaston GERMAIN, fils de Philomène, est cousin issu de germain de notre arrière-grand-père Alexandre Francisse.

Les communes d'Archon et de Vaillys-sur-Aisne sont tout de même distantes de 68 kilomètres. Qu'est-ce qui a bien pu amener Louis Gaston à quitter son village ?... Mais, c'est une autre histoire…