jeudi 29 décembre 2016

Désertion en 1914…

La désertion, en période de paix, ou en période de guerre, n'est pas passible de la peine de mort… Les faits autres, tels l'abandon de poste en temps de guerre, sont passibles de la peine de mort… La désertion ! Chacun est persuadé que la désertion, durant la Première Guerre Mondiale était passible de la peine de mort. Que nenni ! L'article 232 du Code de Justice militaire indique que "Tout officier, sous-officier, caporal, brigadier ou soldat, coupable de désertion à l'intérieur en temps de paix, est puni de deux à cinq ans... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 3 décembre 2016

La grande évasion de Martin…

  Nous lisons par ci par là que les soldats insoumis, déserteurs, mutins, … étaient fusillés sans fausse honte par décision "arbitraire" parfois par le commandement militaire. Alors, comment ce soldat-là a-t-il pu passer au travers des mailles terribles du filet militaire ?... Eu égard à la descendance familiale, même si les documents sont accessibles librement au public, j'appellerai mon soldat Martin. Cependant, il faut un minimum d'état civil : donc, Martin est né en 1894. Cet article est uniquement basé sur des données de... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,