vendredi 24 novembre 2017

SÉHET Auguste Adrien, une gueule cassée dans l'anonymat, deuxième partie : le soldat…

Sur une fratrie – enfants encore vivant lors en 1906, de sept enfants dont cinq garçons, Auguste Adrien sera le seul à réellement subir cette guerre, pendant la Guerre elle-même, puis par la suite… Dans l'article précédent, Auguste Adrien est orphelin de mère à l'âge de sept ans et de père à l'âge de treize ans. Il a pour tuteur son oncle paternel, Jules Alexandre SEHET, né en 1851 à Caudebec et marié à Augustine Juliette DUJARDIN. Cette dernière décède le 31 mai 1904 à Caudebec… A l'appel de sa classe 1906, Auguste Adrien est... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 23 novembre 2017

SÉHET Auguste Adrien, une gueule cassée dans l'anonymat, première partie : sa famille…

Une simple pierre tombale : SÉHET Adrien 1886-1937, membre des Gueules cassées, Médaille militaire… En 1886, fils de Pierre Isidore SÉHET, trente-deux ans, ouvrier charpentier, et Maria Julia MERCIER, vingt-huit ans, couturière, Auguste Adrien est le quatrième enfant d'une fratrie de neuf, tous nés à Caudebec : Mathilde Désirée, le 7 septembre 1879, Fernand Etienne, le 1er février 1882, décédé le 15 mars 1882, Fernand Albert, le 1er avril 1883, Auguste Adrien, 1er février 1886, Léonie Rose Marthe, le 22... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 17 novembre 2017

Trois Tarnais nés le 6 juillet 1886 et Morts pour la France…

Au hasard d'une recherche, dans le Tarn, pour un aviateur Mort pour la France sur la piste d'aviation de Moissy-Cramayel, en Seine-et-Marne, je trouve trois hommes nés, dans le Tarn et décédés le même jour… Jean Louis Onaclet CHABERT naît le 6 juillet 1886 à Saint-Sulpice[1], fils de François, trente-et-un ans, employé au Chemin de fer d'Orléans, et Rose Emilie GARDEL, trente-deux ans, sans profession. Au recensement de sa classe, celle de 1906, Jean Louis Onaclet demeure avec sa mère à Orléans, dans le Loiret, et exerce la... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 13 novembre 2017

Jean Auguste PASQUIGNON, ses fils et la Première Guerre Mondiale….

Jean Auguste PASQUIGNON avait fait le vœu de faire le pèlerinage à Lourdes si ses six garçons revenaient de cette fichue guerre… Jean Auguste PASQUIGNON naît le 24 février 1846 au village de Chabannes, commune de Saint-Sulpice-le-Dunois, dans la Creuse. Il est fil de Jean, vingt-trois ans, tailleur de pierres, et Jeanne Rosalie THIERRY, vingt-six ans, sans profession. Le 16 février 1842, à Naillat, dans la Creuse, il épouse Louise Anne FOURNEAU. Le couple donne naissance à douze enfants ! Oui ! Douze enfants, tous nés à... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 12 novembre 2017

Rechercher un personnel de l'aéronautique….

Si vous avez un personnel de l'aéronautique mort pendant la Première Guerre mondiale, vous pouvez trouver des renseignements sur la toile… 1 – Nom, prénom, fiche matricule Le début du maître mot est l'état-civil, là vous savez faire. Puis, vous allez sur le site de Mémoire des Hommes pour trouver sa fiche SGA qui vous donnera son numéro matricule et son bureau de recrutement. Beaucoup de ces personnels venaient de l'armée de terre. Vous cherchez donc dans l'onglet "Première Guerre Mondiale" puis "Morts pour la France de la Première... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 11 novembre 2017

Le 11 novembre …

Depuis le 11 novembre 2014, les poilus sont reconnus. Mais… Lesquels ?... Tous cherchent à avoir UN poilu, LEUR poilu Mort pour la France. Mais je me pose souvent la question de connaître leurs réelles raisons… Qu'est-il plus important ? Celui qui a fait la Guerre, qui est mort et qui n'a pas eu la reconnaissance "Mort pour la France" ? Je vous rappelle le cas de Alphonse DEY, dégagé des obligations militaires depuis un peu plus de vingt jours s'est noyé… Noyade volontaire ou accidentelle ? Peu importe ! Il n'a pas reçu la... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 10 novembre 2017

VOYER Georges Raoul et GOULON Léonce Georges, Fusillés de la Première Guerre Mondiale …

Georges RaoulVOYER, un des cinq fusillés de Seine-et-Marne… Mais quelle n'est pas ma surprise dès le début de la lecture : Georges Paul n'est pas seul dans son abandon de poste, il a quitté le poste avec un compagnon d'armes, Léonce Georges GOULON ! Georges Raoul VOYER naît le 11 juin 1889 à Melun (77). Il est fils de Georges, trente ans, vannier, et Joséphine VELLAY, vingt-trois ans, sans profession. Il est le troisième enfant d'une fratrie de cinq : Céline, née le 5 mai 1885 à Moisenay, Seine-et-Marne, et trois autres enfants tous... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 5 novembre 2017

Le Monument aux Morts de Seine-Port, Seine-et-Marne, 2ème partie…

Il est parfois difficile de trouver pourquoi un soldat Mort pour la France est sur un Monument aux Morts. Comme je l'ai écrit en conclusion de mon article précédent, mes motifs et raisons des municipalités de l'époque d'érection des Monuments ne sont pas ceux qui seraient retenus aujourd'hui… Par exemple, Jean Louis FAGARD … Il naît le 17 mars 1892 à Paris dans le 6ème arrondissement. Il est fils de Charles Etienne, trente-et-un ans, secrétaire de Police, et Clémence Marie SÉGUIN, trente-neuf ans, sans profession. Ses parents se... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 1 novembre 2017

Les Seine-et-Marnais nés un 31 octobre 1894, Morts pour la France…

Ils sont quatre, René LEROY est l'un d'eux…   René LEROY naît le 31 octobre 1894 à Rampillon. Il est fils de Adolphe, vingt-neuf ans, manouvrier, et Eugénie Baptistine, vingt-et-un ans, sans profession. Au recensement de sa classe, 1914, il réside chez ses parents à Longueville, en Seine-et-Marne, et exerce la profession de maçon. Il est incorporé au 20ème Bataillon de Chasseurs à pied le 12 septembre 1914. Soldat de 2ème classe, René décède le 17 décembre 1914 à Notre-Dame-de-Lorette, dans le Pas-de-Calais. René est âgé de... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 31 octobre 2017

Le Monument aux Morts de Seine-Port, Seine-et-Marne, 1ère partie…

Certains sont inscrits sur le Monument aux Morts, c'est justifié… Cependant, ils n'apparaissent pas dans le Livre d'Or de la commune… Marcel Charles Emile AMIOT naît le 22 mai 1890 à Saint-Denis, Seine-Saint-Denis. Il est fils de Moïse Marcel Emile, vingt-neuf ans, sellier, et Clémence Adèle SELLIE, trente-neuf ans, blanchisseuse. Il s'engage à la mairie du 8ème arrondissement de Paris, le 30 mars 1908, pour les Equipages de la Flotte à Cherbourg. Sa fiche de recensement de la commune de Saint-Denis indique que c'est à long terme,... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,