vendredi 21 avril 2017

Les brebis galeuses dans les familles…

Nous avons tous une brebis galeuse… Celle avec qui nous aimerions ne pas être en famille… de près… comme de loin. Mais c'est ainsi ! Il faudrait essayer de savoir pourquoi cette personne, petit être venu au monde qui a bien grandi, est devenu la "honte" de la famille… Action plus facile à penser qu'à réaliser. D'autant que, souvent, les témoins ne sont plus là pour nous raconter. Nous n'avons plus que les souvenirs transmis de génération en génération ou bien encore des documents : jugements, articles de journaux, bref, les "on-dits"... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 16 avril 2017

Craonne, 1917 …

1917, Avril 1917, déjà deux ans et huit mois que cette terrible guerre a commencé ! Voilà trente-deux mois que ces hommes souffrent… Voilà déjà neuf cent soixante jours que l'envie, l'espoir, la volonté se sont amenuisées, comme disparues, comme n'ayant jamais existés… Mais où sont donc tous nos amis, nos camarades de combat ? Que sont-ils devenus ? Poussières… Poussières… Et nous ? Où allons-nous ? Pourquoi avançons-nous ? Ici, sur le chemin des Dames, nous avançons, nous reculons, nous mourrons… Mais, pourquoi ? Pour la Patrie ?... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 29 décembre 2016

Désertion en 1914…

La désertion, en période de paix, ou en période de guerre, n'est pas passible de la peine de mort… Les faits autres, tels l'abandon de poste en temps de guerre, sont passibles de la peine de mort… La désertion ! Chacun est persuadé que la désertion, durant la Première Guerre Mondiale était passible de la peine de mort. Que nenni ! L'article 232 du Code de Justice militaire indique que "Tout officier, sous-officier, caporal, brigadier ou soldat, coupable de désertion à l'intérieur en temps de paix, est puni de deux à cinq ans... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 22 décembre 2016

Alphonse DEŸ, suite et fin…

Je reviens vous donner des nouvelles de mon Alphonse (cf. article du 04.06.16 – Challenge AZ). Vous savez… Celui qui est sur le Monument aux Morts de Moissy-Cramayel (77) et qui n'est pas reconnu "Mort pour la France" même s'il est réellement Mort pour la France. Dès que j'ai voulu étudier les personnes dont les noms sont inscrits (36) sur le Monument aux Morts, j'ai découvert que Alphonse DEŸ n'avait pas obtenu cette mention. Pourtant, de la classe 1891, il est rentré d'Afrique, son lieu de résidence et de travail, pour rejoindre... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 3 décembre 2016

La grande évasion de Martin…

  Nous lisons par ci par là que les soldats insoumis, déserteurs, mutins, … étaient fusillés sans fausse honte par décision "arbitraire" parfois par le commandement militaire. Alors, comment ce soldat-là a-t-il pu passer au travers des mailles terribles du filet militaire ?... Eu égard à la descendance familiale, même si les documents sont accessibles librement au public, j'appellerai mon soldat Martin. Cependant, il faut un minimum d'état civil : donc, Martin est né en 1894. Cet article est uniquement basé sur des données de... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 25 novembre 2016

"Non morts pour la France", une mention ?…

  Suite à mon précédent article, Genealogie.com m'a conseillé la lecture de l'article de Prisme 1914-1918, que je vous recommande de lire d'ailleurs… Je suis heureuse d'avoir pu lire cet article : il me conforte dans mes propos ! En effet, Prisme parle bien de "fiches dites des Non Morts pour la France". En aucun cas, il appelle les soldats morts dans les zones de combat des soldats "Non Morts pour la France". Car ces soldats, il faut le souligner, sont bien Morts pour la France, quoique l'on puisse écrire, qu'ils aient ou... [Lire la suite]

mercredi 23 novembre 2016

Ces soldats non reconnus Morts pour la France…

  Suite à mon article du 19 novembre dernier, Genealogie.com a fait une réponse : cette "appellation" est suite à un article de G. de Morant, dans RFGénéalogie du 26 novembre 2014. Je remercie M. de Morant qui nous donne une explication : "Matériellement, la différence de présentation des fiches cartonnées porte sur la mention "Mort pour la France le" qui est remplacée par "Décédé le...". Ce curieux nom de "non-Morts pour la France" avait été donné à ces soldats par les archivistes militaires qui ne savaient pas trop comment... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 19 novembre 2016

Non morts pour la France…

Quel titre indigne ! Comment ose-ton ? Comment un site public peut-il oser ? Je ne peux que citer ce site que j'utilise tant genealogie.com et son titre "non morts pour la France" ! Mais où ont-ils trouvé cette mention ? Comment encore enfoncer le clou un peu plus profondément ? Le site affiche clairement 97 446 individus sur une période de recherche de 1900 à 1926 ! La 1ère Guerre Mondiale a bien débuté en 1914, non ? Essayer la recherche de "mon" soldat Alphonse DEY. Aucune réponse ! Allez sur le site Mémoire des Hommes, sa... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 15 novembre 2016

TRÉBUCHON Augustin, le dernier mort, sur le front, de la Guerre 1914-1918…

Polémique s'il en est, ce ne serait pas le dernier soldat Mort pour la France, au front. Je précise bien : au Front ! En effet, nombre de nos soldats sont décédés suite de leurs blessures, dans les délais "légaux", reconnus Morts pour la France, ou après et là… Ils sont presque tombés dans l'oubli de la Nation, elle a la mémoire courte, le porte-monnaie bien serré… Mais, ce n'est pas le propose de cet article. Cet article va vous parler de Augustin TRÉBUCHON, qui serait le dernier Mort pour la France ! Qui est ce soldat ? Augustin... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 10:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 29 octobre 2016

Traverser la Forêt d'Argonne…

Un 26 octobre : sur l'autoroute A4, brouillard, 7 degrés !... Voilà le panneau "Forêt d'Argonne", brrr ! Il fait plus qu'humide ! Ce brouillard, s'il n'était pas humide me ferait penser à la fumée qui monte des cendres… Et je pense à tous ces soldats ! Tous ceux qui ont donné leur vie dans cette Forêt il y a un siècle… Ces grands arbres qui se dressent dans la pénombre du lever du soleil me glacent, me mettent mal à l'aise… Ils sont là, tels des témoins du passé qui surgissent dans la nuit. Et, moi, attristée, je suis dans la voiture... [Lire la suite]
Posté par Antequam à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,