Poupées russes… Lorsque ma consœur Christine m'en a parlé, le terme m'a fait sourire. Il faut dire que, des poupées russes, j'en ai une sacrée collection, de toutes les couleurs, de tous les arts possibles : des poupées russes "polonaises" et des poupées russes "russes" ! Mais celles de ma famille sont toutes d'origine française…

J'aurais donc pu vous parler de mes ancêtres féminines de fille en mère, en remontant à la plus ancienne trouvée. Mais, cela vous aurait-il réellement intéresser ?... Je ne pense pas ! Pourtant, je ne suis pas remontée très loin, mais cela m'a fait quitter ma "zone" de recherches favorites à savoir la région parisienne et l'Aisne. Je suis sûre que mon frère Pierre aurait aimé cette quête qui m'a conduite et arrêtée dans la Manche.

Un premier village, celui de Vrasville., puis, très vite, je remonte le temps sur la commune de Saint-Pierre-Eglise. Alors, je laisse le site des Archives départementales de la Manche, je laisse mon logiciel de généalogie et je pars flâner sur le net…

Qu'est-ce donc que ce département de la Manche ? Qu'est-ce donc que cette commune de Vrasville et celle de Saint-Pierre-Eglise ?

Eglise de Vrasville

Vrasville était une commune à part entière jusqu'à son rapprochement, le 1er janvier 1973, à celle de Cosqueville, tout de même à 3,7 km de distance. Puis, le 1er janvier 2016, Vrasville-Cosqueville disparaît pour prendre le nom de Vicq-sur-Mer, dont la mairie est située sur l'ancien territoire de Cosqueville. Evidemment, je cherche des photos, principalement celle de l'église et du Monument aux Morts. 6 noms sur le Livre d'Or, seulement pourrais-je écrire, mais six noms tout de même. La commune comptait 134 habitants en 1911, le taux de perte humaine est donc de 4,47 %. Je vais étudier le sujet car le patronyme direct sur lequel je travaille n'y apparaît pas…

Eglise de saint-Pierre-Eglise

Pas beaucoup de renseignements pour la commune de Saint-Pierre-Eglise… Cette commune comptait 2051 habitants en 1793 et en compte 1799 aujourd'hui. Je constate que la perte est assez faible. Cependant, 45 noms figurent sur le Livre d'or alors que la commune, au début de la Première Guerre Mondiale ne comptait que 1733 âmes. Le taux de perte humaine est de 2,82 %.

 

Je reviens à ma généalogie… mais je vais être obligée d'arrêter mes recherches sur Marie Anne NORD, mon sosa 255. Ma "poupée russe" la plus ancienne. Pourquoi dois-je arrêter ? Par manque de documents en ligne ! Le registre paroissial le plus ancien débute bien en 1692 pour terminer en 1765, mais que de lacunes…

Marie Anne NORD serait née en 1726. Elle est fille de Noël et Anne LE MONNIER. Elle est la troisième d'une fratrie d'au moins cinq enfants : Françoise, Anne Claire, née vers 1722, Bon François, né le 4 août 1729 et Geneviève, née le 28 janvier 1731.

Le 9 avril 1750, Marie Anne épouse François Justin HOULGATTE, vingt-cinq ans, tisserand, natif de Saint-Pierre-Eglise.  Le couple a au moins onze enfants connus, tous nés à Vrasville :

  • François, le 19 août 1750,
  • Jean François Justin, le 18 février 1753,
  • Anne Françoise, le 28 février 1754,
  • Suzanne Françoise, le 26 mars 1756,
  • Jean François, le 2 mars 1758,
  • Louis François Bernardin, le 4 février 1760, décédé le 23 juillet 1768,
  • Bonne Marie Anne, le 15 janvier 1763,
  • Jeanne Louise, le 20 janvier 1765,
  • Bernardin François Jacques, le 12 février 1768,
  • Marie Victoire, le 16 avril 1771, mon sosa 127.

La onzième enfant est Marie Bonne qui épouse Jean Bernard CHAUMONT, le 9 février 1782 à Vrasville. Dans cet acte de mariage, elle est dite fille de François et Marie NORD. [Merci à Peter Boyton, voir le commentaire, d'avoir attiré mon attention et permis le rajout de Jean François Justin et Marie Bonne dans la fratrie...]

Marie Anne perd son époux le 15 janvier 1795 et décède cinq ans plus tard, le 5 octobre 1800, à l'âge de 74 ans.

Voilà comment un petit sujet, les "Poupées russes", m'a permis d'approfondir les recherches sur une branche non exploitée ! Alors… à vos claviers !...