Magie de noel

Pour Noël, nous parlons des Traditions, nationales, régionales, culinaires… Mais, d'autres traditions existent : les familiales ! Chez nous, LA tradition s'est installée au fil des ans…

La famille se sépare et nous imaginons que tout va s'arrêter. Que non ! Si chacun le désire, LA tradition peut persister. Pour nous, celle de Noël est toujours présente.

Les premières années, nous nous réunissions en novembre, autour d'une raclette, et nous choisissions le thème – la couleur de l'année, puis le menu. Ah… le menu ! Une heure, voire plus, de bla bla, pour arriver au même menu que l'année d'avant ! Sauf une année, nous avions voulu tester des verrines, les goûts ont été tels que nous avons estimé que le classique nous allait très bien, le classique, encore le classique, toujours le classique. Donc, pas vraiment de surprise pour le repas !

La préparation débute dès les vacances de la Toussaint. Avec mes petits-enfants, le mercredi, celui où ils sont avec moi, nous ajoutons des accessoires à la décoration ! Peinture, découpage, coloriage ! Nous nous amusons bien et… chaque année il y a un peu plus de déco !

Novembre ? Novembre, échange de courrier avec le Père-Noël : il faut l'aider ! Il ne peut pas tout trouver ni livrer. D'ailleurs, je remarque que chaque année il nous en laisse un peu plus à faire… Et puis, c'est la course aux achats. Bien évidemment, en décembre…

Le stress monte à l'approche de la date fatidique du 25 décembre. Oui, chez moi, les petits-enfants nous rejoignent avec leurs parents le jour-même. Le Réveillon ? C'est chez l'autre grand-mère ! Alors, revenons au stress : aurais-je tout ? Tout sera-t-il bon ? Y aura-t-il assez de desserts ? Que oui, comme chaque année ! Mais, comme chaque année, l'angoisse est là…

Et voilà. Nous sommes le 25 ! Le Père-Noël est bien passé, les cadeaux sont arrangés au pied du sapin en attente de la ruée des enfants pour la distribution et le déballage ! Nous préparons les plats de dernière minute, nous mettons la table …

Prise de contact avec les amis éloignés : ne pas les oublier ! Noël est un moment de partage particulier ! Connexion avec les petites-filles éloignées : le décalage horaire nous dérange parfois mais cela n'empêche ! Elles aussi ont été gâtées par le Père Noël ! Pas très réveillées mais heureuses de nous montrer ce qu'elles ont eu : M. s'entraîne à la magie, S. joue avec ses poupées !...

"Mamie… C'est nous !" Ils sont là ! T. se précipite pour vérifier que le Père-Noël nous a rendu visite au cours de la nuit. Son sourire radieux nous montre qu'il est satisfait. D'autres paquets viennent s'ajouter à ceux présents sous le sapin : comme chaque année, le Père-Noël s'est trompé de lieu de livraison pour certains colis…

Après les embrassades, les "qu'avez-vous fait hier ?", les "Que vous a apporté le Père Noël ?", nous prenons place et la distribution commence : un cadeau par un cadeau du plus jeune à la plus âgée… Que de surprise, que de joie ! Chacun a eu ce qu'il espérait, voire même mieux que ce qu'il espérait ! Je dois dire que je deviens une spécialiste des Pokémon (encore un peu de travail mais je m'applique), je vois mon ado Z. qui est heureuse et qui a des cadeaux plus "raisonnables", et les enfants heureux de ce qu'ils ont reçu. Pour ma part ! Top, top, top !

Nous pouvons passer à table… Mais, personne n'a vraiment faim : trop de bombance les jours précédents. Qu'à cela ne tienne : nous nous reverrons demain pour partager les restes !

Pour moi, c'est NOTRE tradition de Noël !... J'ai vu mes petites-filles de Martinique, via internet, certes, mais nous nous sommes vues et je passe la journée avec les petits enfants de Métropole, et leurs parents !... Joyeux Noël à toutes et tous !