challenge AZ

J'insiste énormément sur ces deux mots "MON RESSENTI" et donc, pas celui des autres… Ce n'est une attaque envers personne, simplement mes constatations, mes interrogations, mes doutes, et puis d'autres encore…

Lorsqu'il y a trois ans, le 31 mai 2016, une collègue me lance un impossible défi, je le relève avec toutes les inquiétudes qui pouvaient légitimement m'envahir. Je venais d'ouvrir mon blog, je n'imaginais même pas être capable d'écrire autant d'articles et pourtant ! Et pourtant, je me suis lancée en me disant qu'il n'y avait qu'une seule obligation : "Ecrire plus d'articles l'année suivante que cette première année !" Donc, en écrire un était bien, deux, c'était super, plus ? Que du bonus ! J'ai été stupéfaite d'aller jusqu'au bout. Mes sujets ont été aussi divers que variés, j'aurai sûrement pu faire mieux… Mais quelle énergie dépensée et quelles satisfactions ! Le première ? Personnelle bien sûr : j'avais réussi à écrire sur les 26 lettres, à publier chaque jour à la bonne lettre correspondante. La seconde ? Celle d'appartenir à la communauté "Challenge AZ".

L'année suivante, le 31 mai 2017, j'étais prête, bien plus prête que l'année précédente. J'avais pris pour fil conducteur les séries des archives départementales. Cela me permettait de découvrir et de présenter à d'autres toutes les archives qui sont à notre disposition aux dépôts départementaux. Le partage quoi ! J'ai été satisfaite, comme l'année précédente de ma prestation, "peut toujours mieux faire", mais j'ai été déçue par l'attitude de certains "auteurs" et aussi du fait qu'il y avait des participations différentes qui se retrouvaient dans la même "poule". Je veux dire par là que les "multi" mains participaient au même challenge que les "mono" mains. Alors, je me doute que pour certains généalogistes – pro ou amateurs, pour des passionnés de patrimoines, ou pour d'autres encore, ceux qui n'ont pas une aisance parfaite en expression écrite, le challenge a été plus… difficile et compliqué. De quoi les décourager… Et puis, il y a eu un "référendum" pour savoir si le challenge, auparavant en avril, déplacé en juin (je ne participais pas encore, j'ignore donc les raisons), devait/pouvait/allait être déplacé sur un autre mois. Pour savoir aussi si les "multi" mains continueraient de concourir avec les "mono" mains. Ai-je loupé des articles, des publications ? Je ne sais, toujours est-il que j'ai appris que cela resterait ouvert à tous, sous le même mode, et que le mois chois était celui de novembre. Bon, je m'incline devant la majorité et je prépare mes articles pour novembre.

Cela a été très compliqué : je terminais mon ouvrage sur les "Soldats du Monument aux Morts de Moissy-Cramayel", paru pour le 11 novembre, j'œuvrais au sein d'une commission municipale pour l'organisation de la cérémonie du "Centenaire de l'Armistice", tout en effectuant des recherches pour mes clients, et… pour d'autres ouvrages à venir. Oh, je ne me plains pas : nous travaillons tous et/ou nous avons tous des obligations tant professionnelles que familiales.

 

A quelques jours du début du challenge 2018, je lis sur un tweet que nous étions 100 participants. Ouah… Le mois a bien fait d'être déplacé ! Sauf que… le premier jour du challenge nous étions 88, puis quatre sont partis, et quatre ce sont inscrits. C'est bien, nous restions à 88. Les années précédentes (2016-2017), nous avions été 85 et 86. Donc, deux de plus c'est super ! Toujours en progressions… Encore une inscription ? Ca y est, réellement 93 inscrits ! Et là, ma déception commence : dès le début, nous n'atteignons pas le 100%... Et, au fil des lettres, nous sommes de moins en moins nombreux, pour arriver à 62 participants le 29 ! Oh, oh, je vous vois froncer les sourcils ! Je ne comptabilise pas tout, contrairement au tableau que nous avons en ligne. Pourquoi ?  Mais quelle n'a pas été ma surprise le 30… Le nombre de cases qui se sont remplies ! Plus de 200 articles ont été ajoutés ! Alors, je me pose une question : Pourquoi ? Pourquoi avoir attendu le 30 ? Il y a des personnes qui avaient rempli une fois, deci-delà et puis, hop ! Ils sont tous apparus. Je pense qu'il y a eu un problème de connexion journalière au tableau en ligne. Dommage, car lire tous ces articles-là, d'un coup… Cela va être difficile.

1 – Challenge

Epreuve périodique entre deux ou plusieurs participants pour la conquête d'un titre ou d'un trophée. Dans le cas présent, il n'y a rien à gagner, simplement l'autosatisfaction d'avoir réussi à aller jusqu'au bout !

2 – AZ

Nous apprenons tous l'alphabet de A à Z. je peux le réciter en plusieurs langues et il reste de A à Z. Alors, le jour 1, le A, le jour 2, le B, et ainsi de suite jusqu'au Z le vingt-sixième jour d'écriture.

3 – Ecriture

Je croyais avoir compris que le but de ce challenge était l'écriture : quel que soit le sujet ! Je suis heureuse d'avoir lu de nombreux articles, tous aussi intéressants que les autres…

Au final, je suis triste pour ceux qui ont abandonné. Pas pour ceux qui ont arrêté pour, malheureusement, des problèmes familiaux, professionnels, personnels… Ils reviendront l'année prochaine et je les attends. Non, je suis triste pour ceux qui ont lâché par manque de soutien, par manque de confiance en eux, par manque, peut-être d'organisation ? J'aimerais, s'ils me lisent, qu'ils nous fassent connaître les raisons qui ont fait qu'à telle ou telle lettre ils en ont eu assez d'essayer et de ne pas réussir !

J'aurais peut-être dû expliquer qu'un article ce n'est pas 3 000 lignes avec 200 photos. Non, un article cela peut être quelques lignes, simples mais qui sortent de leur cœur, qui représentent ce qu'ils aiment, ce qu'ils recherchent.

J'aurais peut-être pu parler avec d'autres qui participent depuis bien plus longtemps que moi et leur demander ce que nous pourrions faire pour que 92 inscrits sur la ligne de départ, nous écrivions chaque jour un article de A à Z et que nous soyons 92 à franchir la ligne d'arrivée. J'aurai dû, mais que des mots, car, absorbée dans mes tâches journalières, je n'ai pas pris le temps…

Appartenir à cette famille "Challenge AZ" est important pour moi. Alors, comme dans toute famille, il faut se serrer les coudes pour ce qui ne va pas, se congratuler (pas s'auto-congratuler) pour tout ce qui va bien. Ainsi, nous arriverons à faire que ceux qui ne se réinscrivent pas l'année suivante par déception, reviennent et aillent encore plus loin que la lettre où ils se sont arrêtés l'année précédente !

Je ne reviens donc pas sur le choix du mois, je m'incline au choix de la majorité d'entre nous. Mais force est de constater que cela n'a rien changé par rapport aux autres années… De toute façon, quel que soit le mois défini, je pense que je participerai encore et encore, je râlerai encore et encore et surtout, je vous ferai part de mon mécontentement quoique je reste persuadée que cette énergie déployée ne sert à rien car elle ne m'apporte rien. Je m'exprime simplement pour essayer de faire progresser cette famille…

Pour terminer, je félicite ceux qui ont franchi la ligne d'arrivée, je salue ceux qui ont participé et abandonné, et, surtout, je vous dis à tous à l'année prochaine pour le Challenge AZ 2019 !...