http://www.journees-du-patrimoine.com/DEPARTEMENT/journees-patrimoine-77-seine-et-marne.htm

Les "Journées portes ouvertes des monuments historiques" instaurée par le Ministère de la culture en 1984, merci à M. Jack LANG, sont désormais les "Journées européennes du patrimoine". Mais, que sont ces journées ? Qui les anime ?...

Le thème de cette année est "l'art du partage...". Thème annoncé, comme habituellement, en juillet pour des journées en septembre ! Très peu de temps pour que les bénévoles puissent adapter leur passion avec un thème parfois... olé olé ! Pour les organismes qui ouvrent des portes de bâtiment, pas de souci, thème ou pas thème, ils feront visiter leurs lieux habituellement secrets. Mais pour ceux qui organisent des expositions : c'est un peu plus complexe. D'autant qu'entre juillet et septembre, il faut compter un mois de vacances. Donc : un mois seulement pour organiser quelque chose... J'ai essayé de raisonner sur ce thème "l'art du partage" et je me suis dit que c'était très vaste...

1.       Le partage pur et simple : beaucoup devrait étudier ce thème et l'appliquer. Le principe humain d'aujourd'hui est de faire de la rétension d'information afin d'avoir la "primeur", le"scoop" et donc être "reconnu" comme plus averti que les autres.

2.       Le partage en terme d'échange : je sais cela, tu sais cela, nous nous complétons. C'est ainsi que j'aime fonctionner. J'aime que l'on m'apporte de nouvelles informations, et j'aime partager celles que j'ai.

3.       Mais, le thème est "l'art du partage" : alors l'art dans le partage ou le partage dans l'art. Qu'y a-t-il d'artistique dans le partage ? Hormis quand nous sommes plusieurs à préparer une exposition, chacun apportant son avis sur ce que l'on va présenter, sur la manière de le présenter, je ne vois pas ! Tous les peintres qui ont peint sur le même thème, les romantiques, les pointillismes, les cubistes,... ont-ils partagé leur vision de la peinture ou ont-ils "copié" les uns sur les autres ? Un a eu l'idée et les autres ont suivi ou il y a eu discussion entre eux ?... Qui a eu l'idée de la première église en gothique flamboyant ? Qui a copié par la suite ?...

Par contre, aujourd'hui, les amateurs d'art partagent leur goût pour le beau – chacun ayant sa perception du beau dans ce domaine –. Un château visité est souvent présenté aux amis, aux collègues de travail : "tu devrais y aller, la visite vaut vraiment le détour, le conférencier est exceptionnel, etc."

Le but initial de ces journées est principalement de permettre à une grande partie de la population de visiter des lieux habituellement fermés au public et, surtout, gratuitement. Ainsi, chacun, chacune, peut aller visiter, seul, en couple, avec une famille nmbreuse, TOUS peuvent voir ces lieux si fermés ! Mais, cela a tout de même un prix ! Un lieu incontournable lorsque l'on habite en région parisienne : l'Elysée. Mais, très peu pour moi ! C'est comme chez Mickey : 2 heures d'attente dans une file interminable pour 3 minutes de plaisir !... Donc, je ne suis jamais entrée dans ce lieu si... majestueux !

Les animateurs de ces journées sur les lieux publics sont des employés. J'espère, je pense, qu'ils sont rémunérés comme une journée exceptionnelle : un dimanche ! Mais, dans toutes les petites communes où l'on vous offre exposition, visite, etc. ce sont des bénévoles, des bénévoles heureux de partager leurs savoir sur un lieu qui leur est cher. Alors, ces bénévoles vous accueillent avec larges sourires et prêts à vous donner toutes les explications qui pourraient vous plaire, vous intéresser. Ces bénévoles... que voient-ils des monuments exceptionnellement ouvert au public ? RIEN ! Mais ils restent heureux d'avoir pu partager leur passion et cela leur donne du bonheur. Ils sont heureux de voir que leur travail est salué par le public, ils ont, de fait, ce salaire-là : celui du partage et du sourire rendu, des félitations exprimées !

Les bénévoles sont donc dans le thème : ils partagent régulièrement leurs recherches sur tel ou tel lieu, sur tel ou tel monument et ils ont un réel plaisir à partager leurs découvertes...

Alors, je pense que les institutions publiques devraient leur proposer la visite de lieux ouverts alors qu'eux accueillent. Ce serait une très belle manière de les remercier !...