Et voilà, le hasard me fait lire la fiche matricule d'un soldat Mort pour la France dont la fiche est indexée sur le site de Mémoire des Hommes...

Je reprends donc ma plume pour exprimer le mécontentement de cette indexation ! En effet, c'est bien, bravo, je félicite ceux qui ont indexé mais une question m'interpelle : le résultat sera-t-il qualitatif ? Ma réponse est claire et évidente pour tous : NON. De toute façon, lorsque j'ai lu ici et là que certains pouvaient indexer jusqu'à 100 fiches par jour... Comment le pouvaient-ils sinon en recopiant "bêtement" ce qui était écrit, sans aller vérifier les informations, sans... Bref, sans rechercher la qualité de leur travail mais bien en pointant la quantité !

Que pouvons-nous faire d'une base qui va nous obliger à revenir sur la fiche pour vérifier ce qui a été noté ? Cela, nous pouvions le faire sans cette indexation. Ce que je crains ? C'est que, comme bon nombre de dépôts d'archives départementales en ligne, nous n'ayons plus, à notre disposition, que la base. Que nous n'ayons plus les moyens de vérifier les données par nous-mêmes !

Je prends donc mon exemple du jour : CORDONNIER Antoine Pierre Jean Marie Joseph. Sa fiche est indexée deux fois et deux fois les données ne sont pas toutes justes.

CORDONNIER Antoine Pierre Jean Marie Joseph - Mémoire des Hommes

La première indexation indique qu'il est né en 1892, sans lieu ni département précisé. Pourtant, la ligne "N° matricule" indique 1173 Bureau de Lille. Il n'est pas bien difficile d'aller vérifier cette fiche matricule : cela n'a pas été fait.

CORDONNIER Antoine Pierre Jean Marie Joseph - Indexation 1

La seconde indexation ne s'embarrasse pas de préciser le numéro de fiche matricule alors qu'il y en deux de renseignés. Là encore, il n'est pas bien difficile de découvrir qu'elle est la bonne !

CORDONNIER Antoine Pierre Jean Marie Joseph - Indexation 2

Au final, il n'y a que deux fiches à vérifier... Le bon numéro est le 1175. A la lecture de ladite fiche, les indexeurs auraient pu constater que ce Mort pour la France :

  • avait pour réels prénoms Antoine Pierre Jean Marie Joseph,
  • qu'il était né le 17 janvier 1892 à Roubaix (59),
  • que bien qu'étant né en 1892, il était de la classe 1914,
  • que sa fiche était classée dans la classe 1912.

CORDONNIER Antoine Pierre Jean Marie Joseph - Fiche matricule

J'ai trouvé tout cela en moins de dix minutes ! Alors, bien sûr, si j'avais dû indexer 100 fiches dans la journée... Cela aurait fait 16 heures 40 minutes... Quel bourreau du travail pour un passionné !

Est-il préférable de mettre plus de temps et de faire un travail de qualité ou bien se mettre en avant par la quantité de travail abattu mais que ce dernier soit de mauvaise qualité ?... Je m'interroge encore et toujours...