Gribouillis

Ah, les gribouillis... Comme tout le monde, j'en ai, mais pas tant que cela !

Comme sous-main, j'ai la chance d'avoir un maxi calendrier-bloc-notes. Je ne le gribouille pas tant que cela puisqu'il est de l'année 2017. Non, il me sert à inscrire le petit truc qu'il ne faut pas oublier soit pour le traiter de suite, soit pour le traiter ultérieurement.

Si c'est tout de suite, c'est vraiment un gribouillis, écrit là, dans n'importe quel sens à côté de n'importe quel autre renseignement. Parfois, cela me rappelle que j'avais envisagé une action que je n'ai pas encore faite comme ma participation au RMNA – Raconte Mois nos Ancêtres, ou encore que j'ai déjà faite et que j'aimerais renouveler comme mes écrits pour le RDVA – Rendez-vous Ancestral. Bien d'autres sujets encore, mais ceux-là sont en lien proches avec la généalogie. Donc, lorsque je suis à mon ordinateur, j'ai toujours ces deux gribouillis, là, qui me rappellent chaque jour ce que j'aimerais faire ou refaire, constamment là ces gribouillis. Bien sûr, s'il me prenait l'envie de jeter la page car trop remplie, je ne serais plus inquiétée : "Quoi, tu ne l'as pas encore écrit ?" ou encore "Alors, quand essaies-tu à nouveau ?". Mais non, je suis sûre qu'un jour... alors je garde la feuille !

Pour les informations que je peux ou dois traiter ultérieurement, c'est une forme de gribouillis. Les documents dont j'ai besoin pour poursuivre mes recherches. Ceux-là sont proprement transcrits dans un cahier où je note le type de document, la date, les observations liées au document, sans oublier de notifier le dépôt d'archives qu'il me faudrait visiter.

Il y a aussi les idées de ce que j'aimerais faire : les articles de la participation au ChallengeAZ, les articles sur des sujets qui me tiennent à cœur ou sur ce qui m'horripile, bref, toutes ces idées qui sont furtives dans notre esprit mais qui sont si importantes lorsque je m'installe devant mon clavier. Je suis comme toute le monde : j'ai une petite tête même si je me plais à dire qu'elle est beaucoup trop remplie...

Il y a donc gribouillis et gribouillis... Il est certain que j'aime beaucoup les miens, surtout ceux que personne ne peut comprendre !