(c) C. MENOT

LE blog, THE blog... C'est LE notre ! UN blog, c'est un blog quelconque...

Que doit être un blog ? La question m'est souvent posée par des personnes qui aimeraient se lancer : c'est tellement tendance ! Alors, je réponds toujours à la façon d'une normande que je ne suis pas...

Pour moi, bien entendu, uniquement pour moi, un blog est totalement personnel, donc, nous y écrivons ce que nous voulons en respectant les règles d'éthique telles que la politesse, la non-agression, pas de propos racistes, pas de propagande politique ou religieuse, ... Sauf, bien entendu, si le but du blog est celui de la religion, la politique, ... Ces règles de bienséance établies, il reste à ... écrire !

Ecrire quoi ?

Le sujet ne concerne que celui qui rédige sans oublier le désir d'être lu(e). En effet, écrire sans que le sujet puisse intéresser un quelconque lecteur, quel intérêt ?

Ce n'est donc pas parce que vous êtes généalogistes, amateur ou professionnel, que vous ne devez écrire que des articles sur la généalogie. Vous pouvez écrire sur des thèmes généraux qui vous intéressent et que vous désirez partager, vous pouvez émettre des opinions sur tel ou tel sujet, etc.

L'important, lorsque vous choisissez d'écrire et d'être "à l'aise" avec votre sujet. En effet, si vous désirez écrire sur l'astrologie et que vous n'y connaissez rien, vous allez être obligés de chercher vos sources, de condenser, de faire un résumé et... cela ne sert à rien si d'autres ont déjà mieux écrit que vous ! De plus, le lecteur ressentira la difficulté que vous avez eu...

Donc, si votre goût est prononcé sur un sujet ou sur un autre, sur un thème ou sur un autre, n'hésitez pas ! Le monde des fleurs ne réside pas en une seule fleur ! En généalogie, c'est pareil ! Les dépôts d'archives ont mille et une sources qui peuvent, avec un peu de recherche, être partagées...

Ecrire comment ?

Chacun sa manière d'écrire... Si vous imaginez parler à un copain/une copine, rédigez ce que vous êtes en train de penser... C'est un exercice assez amusant !

Si vous vous appuyez sur des documents, il vous faut respecter les basiques, ceux qui nous ont été enseignés à l'école : introduction, développement, conclusion... Oh, je vous vois froncer les sourcils ! Mais oui, il est désagréable de commencer à lire un article "tombé du chapeau" : la première question est de se dire "Mais, qu'est-ce que cela vient faire là ?". Ensuite, si le développement ne respecte aucune règle, vous vous posez la question suivante "Quel rapport avec ce qui a été annoncé en début d'article ?". Enfin, sir le développement se termine par le point final, nouvelle question "Oui, d'accord, mais après ? Où l'auteur de l'article a-t-il voulu nous emmener ?"

Enfin, la règle la plus importante à mes yeux est le respect du lecteur : le texte doit absolument être présenté avec rigueur, la grammaire respectée, la conjugaison, l'orthographe, etc. Je peux vous dire les auteurs qui écrivent directement à la sauvette de ceux qui préparent leurs textes à l'aide d'un traitement de texte. La différence ? Oh, les erreurs ! Combien de fois n'ai-je trouvé la répétition du même mot sur plusieurs lignes consécutives, les accords non respectés, les phrases non terminées, ...

Ecrire à quelle fréquence ?

Là, encore, chacun est maître de sa rédaction. Seul point important à retenir : pourquoi est-ce que vous écrivez ? Si c'est pour faire comme tout le monde : aucun intérêt ! Si c'est pour être lu(e), il faut écrire régulièrement. En effet, si vous achetez le journal mais que vous ne le lisez pas, un jour ou l'autre, vous ne l'achetez plus ! Les lecteurs de votre blog seront assidus si vous l'êtes ! Si vous écrivez un article tous les... le lecteur cliquera sur votre blog plusieurs jours de suite, puis, n'ayant rien à lire, il abandonnera et ira lire un autre blog ! C'est aussi simple que cela...

Votre blog est votre journal virtuel. Il ne vous coûte rien : pas besoin de mettre sous presse ! Mais, vous devez respecter le lecteur et, pour cela, avoir une certaine périodicité de publication. A vous de choisir : une fois par mois, deux fois par mois, plus, ... Peu importe ! C'est votre choix, mais il faut que le lecteur le comprenne !

Quelle "taille" doit avoir l'article ?

Pour moi, au moins une page A4 sans iconographie ! Sauf s'il s'agit de donner une information ponctuelle et importante. Il ne faut pas la "noyer" ! Si votre rédaction dépasse deux pages, alors, cela fait l'objet de deux parties. Le lecteur vient lire un article de journal, pas un livre ! Par contre, il aime connaître la suite... si vous avez réussi à "l'accrocher" !

Comment se démarquer des autres ?

Dans le monde de la généalogie, c'est plutôt difficile. Tout le monde écrit, avec plus ou moins de succès, que ce soit les généalogistes amateurs ou les professionnels, sur le sujet. Mais, le thème de la généalogie est un thème plutôt vaste. A vous de trouver le sujet qui peut vous convenir ! Dans les dépôts d'archives, il y a tant de documents dans tant de série que vous pouvez toujours trouver un sujet qui vous emmène, à un moment ou à un autre, à rédiger la vie d'une personne Le but n'est pas d'écrire une biographie mais bien un article !

En un mot, si vous avez envie d'écrire, lâchez-vous ! Mais attention : pas un article par an sinon le lecteur vous aura oublié(e)...