Baleine

Seul point commun entre ces deux baleines : leur couleur blanche !

Juste un petit moment d'égarement, d'humour, d'amusement… Mais voilà l'histoire d'une drôle de baleine, celle d'un soutien-gorge… Vous savez, ces demi-arceaux qui se trouvent sous chaque bonnet pour maintenir la poitrine haute, provocante, plus belle, plus attirante aux regards des hommes. Il s'agit bien de cette baleine-là.

Un jour, ras-le-bol ou envie d'évasion, une baleine de soutien-gorge a décidé de partir en ballade. Mais pas à n'importe quel moment : dans le lave-linge… Si, si, je vous assure, sans crier gare ! A rechercher sur le soutien-gorge abandonné, pas de trou, pas de trace… Comment a-t-elle pu s'évader ? J'aurais pu demander à mon ancêtre par alliance Robert HOUDIN, peut-être aurait-il pu nous donner un semblant de réponse ? Toujours est-il que c'est lors d'une lessive que la belle est partie…

Le constat a été évident sur le soutien-gorge lui-même au moment du rangement dans l'armoire. Etonnement, questionnement sur cette absence de baleine en même temps que l'absence de trou, mais le fait est là ! Pas besoin de s'éterniser pour comprendre, il faut être réactif et décider le remplacement immédiat, sauf que… Pas de baleine en attente dans la boîte à couture !

Me voilà donc partie chez ma mercière préférée à la quête d'une nouvelle baleine, je reviens avec deux ! Comme si les baleines des soutien-gorge étaient solidaires… Pas grave, j'aurais de la réserve pour une autre évasion.

Les jours passent, les lessives se succèdent, et la machine se met à faire un drôle de bruit. Mon homme, en preux chevalier, décide de braver la machine, de la dompter, de la réparer… Commençons par sortir le filtre de la machine, celui qui récupère tout et rien. Mais, ce fourbe résiste, c'était sans compter sur l'énergie du preux chevalier qui, tout fier, me montre les objets de délits : une vis, un trombone et… un demi arc de cercle blanc ! Là, grand fou rire ! Je l'ai, je l'ai retrouvée ma baleine. La tentative d'évasion a été directement avortée par la machine !

De fait, inspection des lieux : comment cette baleine a-t-elle pu :

  • sortir de son étau ?
  • passer au travers de ces trous métalliques si étroits ?
  • se faufiler jusque dans le filtre ?

Cela reste un mystère qui ne me préoccupe absolument pas et pour lequel je ne ferais pas de recherches approfondies… Mais, l'évasion de la baleine nous aura bien fait rire !...