Nous avons tous eu, entre les mains, une carte postale ancienne… Mais, avons-nous tous pris le temps de nous intéresser aux destinataires, au texte, à l'auteur de l'envoi ?... Pour ce dernier, c'est un peu plus compliqué, pour le texte, ce n'est pas toujours intéressant mais pour les destinataires, même si, parfois c'est difficile, il est possible de les retrouver…

Au dos d'une carte de La Combe-Saint-Mametz, dans la Somme, A. MILLET (?) écrit à M. et Mme PAULVÉ-BRIET à Saint-Parres-aux-Tertres, dans l'Aube…

 PAULVE-BRIET

Berthe Albertine PHILIPPE naît le 12 janvier 1884 à Paris, dans le 20ème arrondissement. Elle est fille de Albert Nicolas Alexandre, vingt-huit ans, représentant de commerce, et de Camille Marie BRUNOT, vingt-trois ans, couturière. Ses parents ne sont pas mariés mais son père la déclare et la reconnaît.

Le 10 février 1885, à Paris, 20ème, Camille Marie BRUNOT décède. Berthe Albertine et son père partent s'installer à Troyes, dans l'Aube, commune de naissance de Albert Nicolas Alexandre.

Le 21 février 1891, à Troyes, Albert Nicolas Alexandre PHILIPPE épouse Marie Estelle LARCHER. Cette dernière est veuve de Eugène KADOWSKI et mère de trois enfants, tous nés à Troyes : Louis Eugène, né le 12 octobre 1878, Marthe Mélina, née le 3 mars 1880 et Eugénie Juliette, née le 29 août 1882.

Et puis, Albert Nicolas Alexandre décède le 12 novembre 1894, à Troyes. Berthe Albertine est donc orpheline de père et de mère… Elle a dix ans…

Mais, me direz-vous, pourquoi parler de Berthe Albertine PHILIPPE puisque la carte postale est adressée à M. et Mme PAULVÉ- BRIET ?... J'y arrive…

Léon Joseph PAULVÉ, cinquante-deux ans, mécanicien, est témoin au décès de Albert Nicolas Alexandre PHILIPPE. En effet, il est cousin issu de germain, et par alliance, de Marie Estelle LARCHER.

Le 19 novembre 1866, à Saint-Parres-aux-Tertres, dans l'Aube, Léon Joseph PAULVÉ épouse Sophie BRIET, vingt ans, fille de Charles et Eléonore CUISIN. Le 15 septembre 1877, dans la même commune, Marie Estelle LARCHER épouse Eugène KADOWSKI, vingt-sept ans, fils de Georges et Marie Thérèse CUISIN. Eléonore et Marie Thérèse CUISIN sont sœurs, filles de Jean Louis et Claudine DEMOISEAU.

Léon Joseph et Sophie n'ont pas d'enfants. En 1905, le 7 octobre, le Tribunal civil de Troyes prononce l'adoption de Berthe Albertine PHILIPPE par Léon Joseph et Sophie PAULVÉ-BRIET. Léon Joseph était-il son tuteur ? Il faudrait consulter les documents aux archives de Troyes, en salle bien sûr…

 Adoption Berthe Albertine PHILIPPE

Le 11 novembre 1908, à Saint-Parres-aux-Tertres, Berthe Albertine épouse Emile Ernest BEUVE, vingt-six ans, instituteur.

La suite de l'histoire de cette famille ne se trouve pas sur la toile… Si un descendant du couple BEUVE-PHILIPPE le désire, je tiens la carte poste à sa disposition !

Voilà, une famille découverte à partir d'une carte postale ancienne…