CLAVIER Joseph René

 

 

 

 

 

Il faut différencier ce qui est administratif et ce qui est purement militaire.

 1. – Reconnaître la loi sur le recrutement militaire dont relève le soldat

Loi de 1872 – 20 ans de service militaire

  • 5 ans dans l'armée active
  • 4 ans dans la réserve d'active
  • 5 ans dans l'armée territoriale
  • 6 ans dans la réserve territoriale

 Loi de 1889 – 25 ans de service militaire – article 37

  • 3 ans dans l'armée active
  • 7 ans dans la réserve d'active
  • 6 ans dans l'armée territoriale
  • 9 ans dans la réserve territoriale

 Loi de 1905 – 25 ans de service

  • 2 ans dans l'armée active
  • 11 ans dans la réserve d'active
  • 6 ans dans l'armée territoriale
  • 6 ans dans la réserve territoriale

 Loi de 1913 – 28 ans de service

  • 3 ans dans l'armée active
  • 11 ans dans la réserve d'active
  • 7 ans dans l'armée territoriale
  • 7 ans dans la réserve territoriale

 2 – Analyse de la fiche matricule de Joseph René CLAVIER – Archives départementales de Seine-et-Marne

                 21. – Etat-civil

 

FM002

 

 

Joseph René CLAVIER est né le 21 octobre 1872 à Moissy-Cramayel, en Seine-et-Marne. En 1892, sa classe de recensement, il exerce la profession de teinturier et demeure à Bordeaux, en Gironde.

Son père, René, est décédé, mais sa mère réside bien en Seine-et-Marne, dans la commune de Moissy-Cramayel. Joseph René est donc appelé au conseil de révision de Brie-Comte-Robert, chef-lieu de canton.

                 22. – Conseil de révision

FM001

Joseph René a tiré le numéro 34 au tirage à Brie-Comte-Robert.  Il est donc placé dans la première partie de la liste des soldats à partir au service militaire, conformément à l'article 33 de la loi sur le recrutement militaire du 16 juillet 1889.

FM001

N'ayant pas de problème de santé, il est jugé "propre au service". Il est aussi mentionné qu'il est dispensé au vu de l'article 21 en tant qu'aîné de veuve. Sa fiche matricule porte le numéro 235 pour la classe 1892.

                 23. – Détails des services et mutations diverses

 FM003

 Bien qu'il soit reconnu "dispensé comme étant fils aîné de veuve", Joseph René part au service militaire le 11 novembre 1893 et rejoint le 113ème Régiment d'Infanterie. Arrivé au corps, il lui est attribué un numéro matricule, le 4192, numéro d'inscription sur le registre de corps de troupe du 113ème R.I.

L'article 21 de la loi sur le recrutement militaire du 16 juillet 1889, paragraphe 1er, indique : " En temps de paix, après un an de présence sous les drapeaux, sont envoyés en congé dans leurs foyers, sur leur demande, jusqu'à la date de leur passage dans la réserve : " L'aîné d'orphelins de père et de mère, ou l'aîné d'orphelins de mère dont le père est légalement déclaré absent ou interdit."

Joseph René est donc renvoyé dans ses foyers au bout d'une année de service militaire, soit le 25 septembre 1894. "Certificat de bonne conduite accordé" signifie qu'il a bien effectué son service militaire et dans de bonnes conditions.

4 – Les adresses successives

Cette zone de renseignements est très utile au généalogiste ! Il permet ainsi de pouvoir réaliser la biographie du soldat plus aisément. Dans le cas présent de Joseph René, les recherches se limitent à la région parisienne…

Les renseignements sur les fiches matricules sont très importants ! Il faut absolument tout lire…