Interrogation

J'écrivais il y a peu la difficulté de rédiger un article, mais, si, en plus, les informations ne se recoupent pas… Alors, comment faire ? Puis-je écrire sur le sujet tout de même ?

Je suis sur la rédaction d'un article sur un fusillé de la Première Guerre mondiale, jusque-là, rien de bien anodin puisque c'est mon "combat". Je choisis, cette fois-ci, de faire des recherches sur le premier dans l'ordre alphabétique.

1ère étape – Lecture de la fiche SGA

Comme d'habitude, ma première étape est de lire la fiche SGA : si, si, il y a toujours le lien du dossier de justice vers la fiche SGA. Sauf, que là, il n'y a pas de lien… Je suis sur le site de Mémoire des Hommes, je vais donc voir s'il n'aurait pas une autre fiche qui se serait glissée par mégarde au milieu des autres. Mon intuition est bonne, mais, là encore, un problème : sur la fiche de l'individu, il est noté qu'il est Mort pour la France. Que nenni ! J'ai lu son dossier !... Il a bien été fusillé le 24 décembre 1914 !

2ème étape – L'état-civil

Mon soldat est né dans le 11ème arrondissement de Paris. Paris ! Je n'aime pas chercher les frères et sœurs sur Paris… Ils ne naissent pas tous dans le même arrondissement, parfois même, les naissances ont lieu dans les communes de banlieue… Enfin, je trouve mon soldat : c'est bien lui ! Celui qui a été à la fois fusillé et Mort pour la France.

Une personne sur le site Myheritage annonce connaître le décès de la mère de mon soldat. Je lui fais donc une demande par mail : je suis dans l'attente de la réponse.

3ème étape – La fiche matricule

Pas de chance, les fiches sont numérisées jusqu'à la classe 1902. Il m'aurait fallu celle de 1904. Bon, je ferai sans… Et, lors d'une visite aux Archives de la Seine, je demanderai la consultation de ce document.

4ème étape – les Journaux des Marches et des Opérations

En effet, la lecture de ces documents permet de situer et de comprendre les faits avec plus de facilité, pas toujours, mais souvent. Comme il y a une erreur d'écriture dans un des documents du dossier de justice, je lis bien les journaux de trois régiments différents.

5ème étape – La rédaction

Bien, j'ai mon plan de rédaction : introduction, développement et conclusion. Je réalise qu'il me faudra détailler en trois articles différents afin que les lecteurs puissent comprendre l'importance de chaque moment de ce dossier.

6ème étape – Fin de la rédaction

J'arrive à la fin du troisième et dernier article sur la vie de ce soldat mais je ne suis pas totalement satisfaite. Il me manque des informations afin de confirmer mes écrits. Je prends contact avec une collègue généalogiste professionnelle, C. LESCÈNE, et, de concert, nous cherchons sur la toile : merci à Skype !

D'autres découvertes importantes : un article de "La Libre pensée – Fédération de Paris" qui en sa page 4, fait un résumé de l'affaire de mon soldat. Je ne suis pas vraiment d'accord avec ces gens mais je trouve des pistes dans leur article. Entre autres pistes, celle du Journal des Marches et des Opérations de la Prévôté ! Je n'avais jamais pensé à aller lire ces Journaux-là ! Je lis bien les Journaux des Brigades ou Divisions, des Services de santé, mais jamais je n'avais songé à ceux de la Prévôté.

Avec Christine, nous allons aussi voir le Livre d'Or de la commune où l'acte de décès a été transmis. Le nom de mon soldat est bien inscrit en première page, à la première ligne, certes, seule l'année de sa naissance est inscrite mais bon, il est sur le Livre d'Or. Nous allons vite sur le site de Mémorial Genweb pour vérifier si son nom est sur le Monument aux Morts de la commune : que nenni !

7ème étape – Le bilan

Avec toutes ces informations complémentaires, j'ai contacté la mairie où a été transcrit l'acte de décès en mars 1915. Aurais-je le document par courriel ? Ce serait super et rapide : il me faut attendre. Qu'est-ce que je pense trouver sur cet acte : une mention rectificative me disant que le recours demandé par le Président du Conseil de Guerre, le 1er décembre 1914, a reçu une réponse favorable… Certes, après la fusillade, mais…

Le dossier de justice, celui qui est en ligne sur le site Mémoire des Hommes donnent quelques documents, mais il manque beaucoup de pièces judiciaires… Auraient-elles été insérées dans le dossier de demande de recours en grâce ?... Ce dernier n'est pas en ligne !