Carcès, commune du Var, le 3 août 1893, Joseph Marius AUDIBERT épouse Augustine AMIC…

Joseph Marius est né à Carcès, il a vingt-huit ans. Son père, Marius Joseph, est présent, sa mère, Agathe Dorothée Polonie FOUSSENQ est décédée. Augustine est né à Buenos-Aires, en Argentine, elle est âgée de vingt ans. Son père, Paul, originaire de Carcès, est présent. Sa mère, Genoveba LOSO, paraguayenne, est décédée.

 

Joseph Marius est marchand d'huiles. La famille demeure rue du Paramal à Carcès, en 1896. Au recensement de 1911, Joseph Marius est qualifié "industriel". La famille au grand complet réside rue de l'horloge, toujours à Carcès :

  • Joseph Marius, le chef de famille,
  • Augustine, son épouse,
  • Charles (Paul Marius François), né en 1894, Jean, né en 1895, Louis, né en 1897, et Lucien, né en 1898, leurs fils,
  • Geneviève, née en 1900, et Dorothée, née en 1904, leurs filles,
  • Jules, né en 1870, son frère,
  • Marius, né en 1840, son père,
  • Philippe BLANCARD, né en 1890, employé en tant que berger,
  • Angèle ROSSI, née en 1889 à Dronéro en Italie, domestique,
  • Pauline CARRARE, née en 1890 à Garessio en Italie, domestique.

Carcès

Paul Marius François naît le 2 mai 1894. Etant étudiant à l'Ecole des Mines de Saint-Etienne, dans la Loire, il obtient un sursis d'incorporation. Le 28 août 1915, à Nice (06), il épouse Dominique Philomène MARCHI. Ses problèmes de santé, emphysème et bronchite, le tiennent éloigné du service militaire jusqu'en 1917. Le 4 septembre, il rejoint le 11ème Régiment d'Infanterie, dans le service auxiliaire.  A la fin de la guerre, ingénieur, il travaille à l'étranger : Puertollano, en Espagne, Iglesias, puis Corso Carbonara en Italie. Rentré en France en 1939, il s'installe à Carcès puis à Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées.

Jean Jules Antoine naît le 15 juillet 1895. Jules est handicapé mental et est donc exempté du service militaire.

Louis Ernest Pierre naît le 2 mai 1897. A Paris, le 2 décembre 1915, Il épouse Albertine Juliette LOZET.  Louis est étudiant en Sciences, comme son frère Paul, il obtient un sursis d'incorporation. Pour autant, affecté au 159ème Régiment d'Infanterie, il intègre l'Ecole de Saint-Maixent, Deux-Sèvres. Il est nommé Sergent le 15 octobre 1916. Il est cité à l'ordre de la 32ème Brigade, ordre n° 32 : "Sous-officier possédant les plus hautes qualités morales. Bien que contusionné fortement avant l'attaque du 23 octobre 1917, est resté à la tête de sa troupe donnant ainsi, à tous, le plus bel exemple de courage". Il reçoit, à ce titre la Croix de Guerre avec étoile de bronze. Après être passé au 97ème Régiment d'Infanterie, au 297ème R.I. puis au 17ème R.I., il intègre l'Ecole de Saint-Cyr du 11 février au 2 août 1918, date à laquelle il rejoint le 17ème Régiment d'Infanterie avec le grade d'Aspirant.  Le 23 octobre 1918, à Sommepy (51), Louis Ernest Pierre décède au cours de la Bataille de la Somme.

Lucien Célestin Bienvenu naît le 27 septembre 1898. Âgé de dix-sept ans, Lucien s'engage, pour une durée indéterminée, à la mairie de Marseille (13) le 27 septembre 1915 au titre du 27ème Bataillon de Chasseurs à pied qu'il rejoint le 29, même mois. Du 18 janvier au 4 mai 1915, il est affecté au Centre d'Instruction de Joinville. Il gravira les échelons de la hiérarchie : Caporal le 1er mars 1916, Sergent le 1er avril suivant et, enfin, Aspirant, le 5 mai 1916. Blessé le 11 septembre 1916, aux Combats de la Somme, il est cité à l'ordre de la Division, n° 113, le 7 octobre 1916 : "Jeune sous-officier, très crâne, a été blessé le 4 septembre en conduisant vaillamment sa section à l'assaut des lignes ennemies – Blessé le 4 septembre à Cléry, plaie du pied droit par éclats d'obus". Il est tué à Craonne, Aisne, le 23 avril 1917.

Geneviève Honorine Aimée Jeanne naît le 29 mars 1900. Elle décède le 9 novembre 1975, à Carcès.

Dorothée Louise Pauline naît le 5 novembre 1904. A Carcès, le 19 février 1924, elle épouse Louis Joseph GIRAUDON.

Au hasard d'une recherche sur un aviateur, Victor Alphonse AUDIBERT, Mort pour la France à l'hôpital mixte de Melun (77) le 3 mai 1918, Adjudant-pilote pour le 2ème Groupe d'Aviation basé à Moissy-Cramayel (77), j'ai trouvé ces deux autres AUDIBERT… Ils ne peuvent qu'être de la même dans ce petit village mais… il faudra remonter bien loin !...