Une fois n'est pas coutume… Je vais me faire plaisir…

 Depuis que je suis née, une seule fête : la sainte Christine, le 24 juillet ! 

Christine

Christine, enfant convertit au christianisme brise les poupées païennes de son père Urban, riche magistrat romain. La punition est sévère, très sévère : écartelée puis passée au feu, Christine reste en vie. Son père, devant son impuissance, meurt.

 Un autre magistrat l'exhorte à la sagesse et lui rappelle ses origines aristocratiques. Ne voulant abandonner ses croyances religieuses, Christine aurait dit : "Ce Christ que tu méprises, me délivrera de tes mains". La sentence tombe : enfermée cinq jours dans le cachot d'une tour, Christine résiste encore et encore…

 Elle fut ensuite enfermée avec des serpents venimeux qui ne la tuèrent pas mais s'attaquèrent aux gardiens. Alors, Christine ranima un gardien et le convertit au christianisme. Elle en eut la langue coupée !

 Elle succombe à la mort après avoir été transpercée de flèches…

 Ses reliques reposent en l'église de Palerme en Sicile.

 En Seine-et-Marne se trouve une église Sainte Christine, celle de Villeneuve-Saint-Denis. Elle date du XVIème siècle ; sa façade et son clocher sont construits à partir des ruines de l'ancienne, détruite pendant les guerres de religion.

 

 

Eglise sainte Christine

La vie est ainsi : difficile. Il faut s'adapter ou mourir !... Il faut combattre toujours, partout… Rien n'est gagné d'avance, rien n'est perdu non plus !

Que ce soit dans le cercle familial ou dans la vie publique, il ne faut pas se laisser abattre. Nous pouvons revenir de tout, sauf de problèmes de santé : là, nous ne maîtrisons rien. Mais dans les relations humaines, nous avons notre rôle à jouer. Rien ni personne ne peut, ne doit, se permettre de nous abaisser. De toute façon, plus nous sommes abaissés plus nous trouverons la force de nous relever. Cette force nous permet d'avancer, cette force nous permet de progresser !

 Rien n'étant acquit, il faut toujours se remettre en question. Il faut aussi savoir se comparer avec le plus haut ! Une expression que j'aime pardessus tout : "Shoot for the moon. Even if you miss, you'll land among the stars…"

Chaque jour qui passe est un combat avec moi-même : je suis quelqu'un, je resterai quelqu'un ! Désormais, personne ne peut me blesser sur ce que je suis. Même si cela me touche, même si je peux crier, pleurer, tempêter, je serais plus forte au réveil le lendemain !...

J'ai écrit plus haut que pour les problèmes de santé nous ne maîtrisons rien. Si, un peu tout de même. L'esprit est une partie des soins. La preuve ? Les enfants dans les hôpitaux, ces enfants si malades, si blessés dans leurs chairs… ils ont le sourire devant nous, ils font les fiers… Cela ne les aide pas à guérir, cela les aide seulement à vivre au mieux chaque jour qui passe !

 Merci à toi Sainte Christine, je comprends désormais que la force naît avec les difficultés… Nous ne pouvons sortir que grandies des souffrances de la vie, tu n'as pas eu cette chance !...