Ernest André Louis AUBERGÉ décède le 2 juin 1904, rue Thiers, à Melun (77) …

http://lesproverbes.free.fr/picture.php?/67/categories

Charles Firmin AUBERGÉ, cinquante-et-un ans, notaire, et son fils, André Edmond, vingt-deux ans, étudiant en droit, respectivement neveu et petit-neveu du défunt, déclarent le décès à la mairie de Melun le 2 juin 1904 à deux heures de l'après-midi. Ernest André Louis AUBERGÉ, âgé de soixante-sept ans, est veuf de Eugénie BOUCHARD depuis le 18 juillet 1869. Ancien maire de la commune de Melun, Docteur en droit et ancien juge au Tribunal de ladite commune, Ernest a enregistré un testament devant maître AUBERGÉ, son neveu.

Ce testament a été enregistré le 18 mai de l'année 1904, soit moins d'un mois avant son décès. Etait-il malade ? Se savait-il mourant ?...

Ernest André Louis commence par rédiger sa première volonté : "être enseveli dans le caveau familial qu'il a fait construire à Courquetaine…". Il lègue aussi à la commune la somme de 2 000 francs pour l'entretien du caveau ; s'il reste de l'argent, il demande à ce qu'il soit distribué aux pauvres.

Ensuite ? Il pense au personnel qui l'a entouré : "5 000 francs à Angélique KAYSER, sa domestique, 2 500 francs à M. BAURÉ, son régisseur à La Tombe (77), 1 000 francs à la commune de La Tombe pour le prêtre chargé de l'éducation morale et religieuse, 1 000 francs à l'Hospice de Melun, 1 000 francs au Bureau de Bienfaisance, 2 000 francs aux écoles pour la même instruction qu'à La Tombe et enfin, 1 000 francs à chacune des fabriques de Notre Dame et Saint Aspais". – Notre Dame et Saint Aspais sont les deux églises de Melun –

Il prie M. Sauveur DURANTY d'accepter 1 000 francs à titre de reconnaissance.

Et ses enfants ?... Je ne lui en connais que deux : Eugène Louis, Officier dans l'armée, et Marguerite Louise, mariée à Louis Humbert Roger COUTTOLOENC. Il leur lègue le domaine de La Tombe ainsi que la propriété de Melun.

Je ne sais si Ernest André Louis AUBERGÉ était un homme bon, vous vous doutez bien que je ne l'ai pas connu. Mais ce qui est certain, c'est qu'avant sa mort, il a pensé aux personnes qui l'entouraient…

Cette cote, 362 Q 24, me rassure quant à la nature humaine… Et je sais qu'il y a encore de "belles" personnes aujourd'hui, celles qui pensent aux autres, celles qui restent discrètes sans pour autant oublier celles qui les entourent…