Pourquoi vous inscrire sur un réseau social et surtout… qu'en attendez-vous ?

réseau social

1 – Etre inscrit sur un réseau à titre personnel

Je me suis inscrite, enfin, j'ai été inscrite, sur FaceBookTM il y a déjà quelques années. Pourquoi ? Simplement parce que mes enfants s'y étaient inscrits rapidement et que cela me permettait d'être en contact avec eux, au niveau surtout iconographique, et d'être aussi dans le partage. Ils n'avaient, les uns ou les autres, qu'à mettre les photos et nous les voyons tous. Je trouvais cela génial !

Avec le temps, j'ai pris conscience que tout n'est pas bon à partager… Certes, lorsque vous êtes en voyage, mettre une photo ou deux permet de partager ces fabuleux lieux que vous voyez mais… tout le monde, désormais, peut aussi les voir. Oh, et la sécurité me direz-vous ? J'ai mis les règles en place mais cela n'empêche ! Sur le net, tout se sait, tout se trouve, rien ne s'efface !...

Le choix de s'inscrire sur un réseau social à titre personnel reste donc… personnel !

2 – Etre inscrit sur un réseau en appartenant à un "groupe"

Il y a deux genres de groupes : celui qui est restreint – seuls les personnes admises peuvent en faire partie – et celui qui est ouvert – tout le monde peut s'inscrire sans accord préalable !

Je vais commencer par vous parler du second : vous savez pourquoi vous avez choisi d'adhérer à ce groupe. Personne ne vous connait, peut-être une ou deux personnes mais pas plus. Vous participez à ce groupe par l'échange. Mais, car il y a un "mais", vous êtes anonyme. J'entends par là que même si cela vous apporte beaucoup de relations, cela reste totalement du virtuel… qui peut déboucher vers du réel mais rarement. Les personnes qui échangent attendent quelque chose au sujet de cet échange : généalogie, cuisine, voitures de course, que sais-je encore… Mais elles n'attendent rien de vous…

Pour le groupe restreint, soit l'administrateur veut sélectionner qui participera à son groupe, même si les adhérents sont anonymes entre eux, soit l'administrateur ne veut que des personnes en particulier, même association, même école, même promo, etc. Là, les échanges peuvent être plus personnels car vous connaissez les autres membres. Pas sûr ! Je dis pas sûr, car si dans votre association vous êtes plus que nombreux, vous ne pouvez connaître tout le monde. Les échanges restent donc uniquement sur le plan virtuel. Les membres de ce groupe n'attendent pas tous la même chose. Il y a ceux qui ont toujours un "truc" à raconter, truc plus ou moins intéressant au niveau du groupe mais qu'importe… Il y a ceux qui lisent, tout au long de la journée, qui savent donc tout mais ne connaissent personne. Leur isolement reste le même mais ils ont l'impression d'avoir une "famille", celle qui partage les mêmes passions que vous… Et puis, il y a ceux qui "attendent" plus que cette relation virtuelle. Ceux qui aimeraient de la chaleur humaine au-delà de ces petits posts. Mais lorsque le groupe commence à être important, cela devient plus que compliqué !

3 – Etre inscrit sur un réseau à titre professionnel

Lorsque l'on est professionnel, je suis professionnel de la généalogie, il est bien d'avoir une page sur un réseau social. Mais pourquoi faire ? D'abord, pour partager ce que vous faites, ce que vous écrivez mais… Eh oui, là aussi il y a un "mais". En effet, qui sont les adhérents de votre groupe ? Des personnes inscrites à titre personnel…

Nos posts de professionnels se trouvent alors noyés dans la masse de leurs posts. Pour peu qu'ils aient moult amis, les adhérents de votre page ne lisent pas spécialement VOS posts…

Cela reste donc un moyen commercial d'être "connu" mais ce n'est pas celui-là qui vous fera gagner à la vente, aux clients, etc. C'est seulement une vitrine nécessaire, une vitrine à moindre frais puisque les ouvertures de page sont… gratuites !

Alors… réseau ou pas réseau ? Cela reste un choix totalement personnel…