Vous y avez songé ? Alors, pourquoi ne pas vous lancer ?... Là encore, il ne s'agit que de méthode.

maison

Tous nos ancêtres n'ont pas été propriétaires. Qu'importe ! Le lieu où ils ont résidé ont de l'importance ! Cela peut aller de la simple maison qu'ils louaient à la ferme dans laquelle ils résidaient en l'entretenant, où, tout simplement du lieu où ils étaient employés. Chaque lieu attaché à un ou plusieurs de vos ancêtres est important. Pourquoi ? Parce qu'ils y ont passé une partie de leur vie…

Comment réaliser ce document ? Comme pour l'Histoire de la famille, il faut agir avec méthode et commencer par récolter toutes les données possibles. Le point de départ étant le renseignement de résidence. Si vous ne le trouvez pas dans un acte, selon la période sur laquelle vous travaillez, il est possible de lire les recensements. Ainsi, vous avez le nom de la rue, ceux du hameau ou de la ferme… Maintenant, il vous faut de la patience et de la concentration.

 

1 – Recherches dans le cadastre

Munis de ces précieux renseignements, vous allez aux archives départementales concernées par la résidence de votre ancêtre et vos demandez à consulter tout ce qui concerne les propriétés – bâties et non bâties. Ne soyez pas surpris si vous voyez arriver l'archiviste avec les documents demandés dans un caddie ! Eh oui, nous avons l'autorisation, pour ce type de recherche, de tout avoir d'une seule levée !

Comment procéder ? Toujours en partant du renseignement dont vous disposez : celui de la ou des parcelles. Et puis, patiemment, prudemment, vous suivez la ou les parcelles afin de découvrir les différents propriétaires, avant et/ou après votre ancêtre. C'est un jeu de piste passionnant !

Ne jamais perdre de vue la parcelle, surtout si votre ancêtre n'en est plus ou pas encore le propriétaire.

2 – Recherches par les actes notariés

Si vous avez en possession un titre de propriété ou de bail, il faut chercher les titres de propriétés auprès des notaires. A chaque document consulté, il faut lire attentivement toutes les données. Souvent, il y a l'antériorité du ou des propriétaires. Parfois, ils peuvent être nombreux !...

Certains droits de propriété peuvent avoir été perdus à cause de quittance – dettes – soit directement car la dette non réglée à la date prévue, soir lors de l'héritage. Les ayants-droits de cet héritage se sentent sûrement lésés mais c'est ainsi…

3 – Les déclarations de successions

Lors de déclarations de successions, s'il y a eu inventaire après le décès, les dates et notaires sont consignés. Ces inventaires-là sont une piste importante. Les titres et papiers sont inventoriés et permettent de connaître tel ou tel notaire ayant réglé telle ou telle transaction. Les inventaires vous entraînent donc vers les actes notariés.

4 – Les actes de mariages, après 1850

Les actes de mariages, après 1850, doivent comporter la mention du contrat de mariage s'il a été ou non enregistré. Donc, cela vous renvoie chez le notaire et… la suite vous avez lu précédemment !...

5 – Votre ancêtre n'a pas été propriétaire ?

Soit, mais il habitait bien quelque part, et ce quelque part, une personne en était propriétaire… Cherchez, fouinez dans les titres de propriétés de ce bailleur et vous aurez sûrement, à un moment ou à un autre, une référence au locataire…

L'Histoire d'une maison est importante pour la compréhension de la vie de votre ancêtre. Depuis quand résidait-il dans cette maison ? Quels enfants ont ainsi pu naître dans ce lieu ? La maison existe-t-elle encore aujourd'hui ? Que de réponses vous pourrez apporter en réalisant cette recherche…