L'enseignement religieux a bien évolué depuis mon enfance…

A mon époque, ou la la, je me fais l'effet d'être d'une autre vie… Mais c'est presque vrai ! Je reprends donc… 

A mon époque, donc, j'habitais Sedan, dans les Ardennes, et j'allais à l'école primaire du lundi au mercredi et les vendredis et samedis. Je commençais à 8h30 et finissait à 16h30. La pause était de 11h30 à 13h30 : cantine !

La classe du lundi au mercredi, et celle du vendredi, était réservée aux matières traditionnelles : français, mathématiques, histoire, géographie, sciences naturelles, éducation civique, sport…

Le samedi était un jour très spécial ! Le matin : c'était le nettoyage de nos bureaux – vous savez, tous ceux que vous chinez ! – Il fallait passer la paille, puis les cirer, puis les faire briller ! Bien entendu, avant, nous les avions ranger !

Ecole de filles

L'après-midi, c'était atelier de travaux manuels : couture, tricot, crochet ! Ah, j'avais oublié de vous dire que j'étais dans une école de filles : l'école de Torcy ! Elle est toujours là, d'extérieur, rien n'a changé ! Donc les travaux manuels étaient à destination des filles, ni clou, ni vis ! Que j'aimais ces ateliers ! J'ai dont appris la couture : blouse de bébé en vichy rose et creton de la même couleur… boutonnée dans le dos ! Je la revois encore cette jolie blouse. Lorsque nous avons eu le choix en CM1 du tricot ou du crochet, j'ai choisi le crochet : le tricot, je connaissais déjà, ma mère avait toujours un tricot en cours…

Voilà, je vous ai brièvement résumé mes journées d'école. Mais ? Que faisais-je le jeudi ? Journée continue au cours Mabillon. Le cours Mabillon était l'école religieuse pour jeune filles… Sûrement l'est-elle encore…

J'avais donc enseignement religieux toute la journée du jeudi. Enseignement classique : leçon à apprendre, par cœur, leçon à réciter, devoir à faire, etc. Cela avait intérêt à être intégralement juste, les religieuses ne plaisantaient pas sur le sujet ! Après le primaire à l'école de Torcy, j'ai rejoint le lycée de jeunes filles : le lycée Nassau ! Du fait, j'ai poursuivi mes cours de catéchisme à l'annexe du Cours Mabillon, au faubourg du Mesnil. Comme dis mon amie Evelyne, au fond du faubourg sur la gauche…

J'ai ainsi reçu l'enseignement religieux jusqu'au bout : la communion solennelle ! La cérémonie de la communion a eu lieu à l'église Saint Léger de Torcy…

Pourquoi je vous parle de tout cela ? Surtout à une époque où nous ne parlons que de laïcité ! La laïcité dans les écoles, oui, c'est assurément normal, comme cela, il n'y a pas de "mélange" de genres !

Par contre, sorti de l'enseignement public, chacun a le choix. Le premier ? Enseignement religieux ou non, puis celui de la confession de son héritage, de son choix…

Alors, pour moi, c'était l'enseignement catholique classique : j'étais le jeudi chez les bonnes sœurs, mon frère, lui, est allé, tous les jours, du lundi au samedi, chez les jésuites, installés pas loin de la place Nassau !

Mais aujourd'hui, il y a moult religion, dont la religion musulmane. Alors, j'ai été plus que surprise, étonnée, offusquée que l'on me pose une question : "Tu savais que la Mosquée assurait l'école coranique ?". Ben… euh… comment dire ? Je ne m'étais même pas posé la question. Cela me semble tellement logique et normal ! Personne ne se pose la question sur l'enseignement juif, protestant, évangélique… Alors pourquoi sur le coran ? Nous, nous disons catéchisme et non école biblique… Ben, les musulmans disent école coranique. Où est la différence ? Chaque religion a son propre enseignement !

Mosquée MC

Nous posons-nous la question de savoir pourquoi les Anglais apprennent l'anglais, les Allemands, l'allemand, les Espagnols, l'espagnol, etc. ?... Alors pourquoi se poser la question sur l'enseignement des religions ?

J'allais chez les religieuses, les petits musulmans vont à la Mosquée !...