Moissy-Cramayel (77), le lundi 15 novembre 1762, Antoine Etienne QUETIER, jardinier, épouse Françoise HUCHERARD. Mais… qui donc est-il ?

 

Enseignement

Antoine Etienne naît le mardi 19 novembre 1737 à Collégien, commune de Seine-et-Marne, fils d'Etienne, vingt-cinq ans, maître des petites écoles, et de Marguerite BLANPIN, vingt-sept ans. Il est le deuxième enfant du couple qui s'était marié le lundi 27 novembre 1735, dans la même commune. Il y avait donc eu la naissance de Jean Baptiste, le mardi 14 décembre 1736.

 

 

 

 

La fratrie va à la fois s'agrandir, par les naissances, et diminuer, par les décès :

-          Le mardi 19 novembre 1737, la naissance de Louis,

-          Le mardi 22 mars 1740, le décès de Jean Baptiste, le lundi suivant, 28 mars, le décès de Louis,

-          Le dimanche 22 juillet 1742, la naissance de Pierre Gaspard,

-          En 1745, la naissance de Jean Pierre,

-          Le mardi 1er février 1746, la naissance de Etienne François,

-          En 1748, la naissance de Marie Marguerite.

Toutes ces naissances et ces décès ont lieu à Collégien (77). La famille déménage pour s'installer à Moissy-Cramayel, autre commune de Seine-et-Marne. Le jeudi 16 septembre 1751, Antoine Nicolas naît, mais décède le lundi 15 novembre 1756. Le dernier enfant de la famille, Marie Geneviève, naît le vendredi 11 février 1757.

A Moissy-Cramayel, Antoine Etienne se marie, le lundi 15 novembre 1762, avec Françoise HUCHERARD, fille de Jean Baptiste, cinquante-huit ans, tisserand, et de Geneviève BIZOARNE, soixante-six ans. Françoise est née à Moissy-Cramayel, le dimanche 6 mai 1731. A son mariage, Antoine Etienne est jardinier… Ils ont pour témoins : le marié, Pierre et François, ses frères, la mariée, Jean Antoine, tisserand, et Antoine, laboureur, aucune précision sur le lien de parenté.

Son père, Etienne, décède à Moissy-Cramayel, le lundi 25 juillet 1763. Sa mère reste habiter la commune. Etonnement, Antoine Etienne reprend le flambeau du père et c'est lui le nouveau maître d'école de la commune…

Leur premier enfant, Marguerite Victoire naît, à Moissy-Cramayel, le jeudi 2 février 1764. Elle a pour marraine, sa grand-mère, Marguerite BLANPIN, et pour parrain, Jean Baptiste HUCHERARD, tisserand.

Le samedi 16 mars 1765, Françoise accouche d'un fils qui est ondoyé par la sage-femme, et le curé, FLEURY, enregistre le décès de cet enfant mort-né. Les témoins de l'enterrement sont Pierre BOUILLET et Gabriel MARIGUES, tous deux enfants de chœur. Marguerite Victoire décède peu de temps après, à l'âge de quinze mois, le vendredi 24 mai 1765.

Le jeudi 21 août 1766, Pierre Antoine vient éclairer le foyer d'Antoine Etienne et Françoise. Il a pour parrain Pierre SANDRIER, laboureur, et pour marraine, Jeanne DUCLOS, épouse d'Antoine HUCHERARD, aussi laboureur.

Trois années passent et Françoise accouche d'une fille, Marie Françoise, le vendredi 14 juillet 1769. Son parrain est Charles Bernard GOUPY, sa marraine, Marie Françoise ROBINOT, épouse de Jean HUCHERARD, tisserand. Les enfants de chœur sont Paul HOUCHOT et Laurent GODIN.

Enfin, le dernier enfant, Pierre, naît le lundi 18 novembre 1771. Il a pour parrain, Pierre CHALON, bûcheron, et pour marraine, Marie PATIN. Les enfants de chœur sont toujours Paul HOUCHOT et Laurent GODIN.

Le jeudi 4 mai 1775, Marie Françoise, qui porte dans l'acte les prénoms de Charles Françoise, est enterrée sans précision du jour du décès. Le témoin est Louis GODIN, tailleur d'habits.

Pierre décède dans sa neuvième année, le vendredi 12 octobre 1781. Antoine Etienne est alors âgé de 44 ans, et Françoise, son épouse, de 50 ans.

Le jeudi 9 mai 1782, Pierre Antoine et Pierre Gaspard enterrent leur mère, Marguerite BLANPIN, alors âgée de soixante-douze-ans. Son frère, Jacques BLANPIN, est présent à l'inhumation. Le curé qui célèbre l'enterrement est Louis Michel TROUVÉ, qui est assisté du vicaire de Cramayel, DORGET.

Le mardi 24 janvier 1786, Pierre Antoine QUETIER, âgé de vingt ans, jardinier, épouse Marie Jeanne GORGUE, vingt-et-un ans, fille de Claude et Jeanne ARMAND. Ils ont pour témoins, outre leurs pères respectifs, Pierre QUETIER, oncle du marié, et Charles GORGUE, frère de la mariée.

Il décède le samedi 11 mars suivant. L'inhumation est faite par Louis Michel TROUVÉ, curé de Moissy, assisté du vicaire de Cramayel, LE DIDIER, en présence de Pierre SANDRIER et Jean Mathurin LHERMINOT.

Le mercredi 26 décembre 1798 (6 nivôse an 7), Jean Mathurin LHERMINOT, alors adjoint au maire de la commune, enregistre le décès de Françoise HUCHERARD, âgée de soixante-sept ans. Antoine Etienne est désormais seul : veuf et sans enfants ni petits-enfants.

Antoine Etienne décède le mardi 28 avril 1812 à Moissy-Cramayel, alors âgé de soixante-quinze ans et toujours instituteur. Le maire qui enregistre l'acte est Isaac Sébastien MOUTON et les témoins sont François Isidore LEMAIRE, un ami, et François Hyppolite CHANDORA, un neveu.

Antoine Etienne, sans descendance, aura laissé son empreinte dans la commune pour avoir été maître d'école pendant quarante-neuf ans !