Le bénévolat, c'est faire don de soi sans attendre de remerciements en retour !

main 3

Il n'en reste pas moins, que de donner son temps par plaisir est une chose, se faire exploiter en est une autre. Je ne parle pas de ceux qui échangent : c'est-à-dire qui reçoivent d'un côté et font don d'un autre, je ne parle que de ceux qui demandent et, surtout, ne cherchent pas pour les autres, qui ne veulent pas rémunérer une association ou une personne pour le travail effectué !

 

En effet, que ne vois-je de demandes abusives des uns et des autres sur les forums ! Oh je vois bien la question que vous vous posez : "Comment, une professionnelle sur un forum ! Quel toupet !". Je participais à ces forums avant d'être professionnelle, je ne vois donc pas pourquoi j'en partirai…

Revenons à nos moutons, enfin, à nos profiteurs !... Car il y en a qui profitent, le terme est d'ailleurs faible, je pourrais dire qui abusent. Demander de l'aide pour trouver un document particulier, dernièrement une coupure de journal, envoyer quelqu'un chercher, car, bien évidemment aucune cote, alors que sur le principe ce demandeur aurait réclamé le document contre quelque menue monnaie via Geneanet, la réponse aurait eu lieu dans la minute. Mais, pourquoi dépenser trois francs six sous alors que le bénévole va en dépenser dix et ne réclamera rien ? Pourquoi ne pas faire chercher une personne qui n'a "que ça à faire" ? Pourquoi, pourquoi, …

Bien, je m'adresse désormais à ce bénévole : où en est-il de ses propres recherches ? Par exemple, en ce moment, nous parlons beaucoup de nos poilus… non ? Ce bénévole a-t-il chercher le parcours militaire de son ancêtre, Mort ou non pour la France ? S'est-il intéressé à comprendre pourquoi il s'est marié en Bretagne alors qu'il est Vosgien ?... Là encore que d'interrogations !

Autant perdre du temps pour soi, aider, oui, mais avec modération…

Mais il n'y a pas que le particulier pour abuser du bénévole : il y aussi les organismes publics tels Geneanet et Genealogie.com ! Ces deux derniers se font la chasse pour savoir qui aura la plus grande base de données... Alors ils font, l'un et l'autre, appel aux bénévoles qui sont trop heureux de participer, de voir leur nom inscrit là, sur ce site… Mais qu'en retirent-t-ils ? Même pas un MERCI !

Alors oui, désormais je suis professionnelle. Tout simplement parce que j'ai encore l'âge de faire partie du monde des actifs, mais aussi parce que cela colle bien avec le mode de vie que je souhaitais. Maintenant, n'allez surtout pas croire que je croule sous les rentrées d'argent… La raison pour laquelle certains font appel à des bénévoles est celle pour laquelle ils ne feront pas appel à une professionnelle : l'argent !

Il est incroyable de penser que l'on ne peut pas rémunérer une généalogiste professionnelle, 30,00 euros de l'heure, alors que certains artisans professionnels ont des tarifs horaires bien plus élevés et que cela ne choque personne, car nous, les généalogistes, sommes des artisans. Nous n'apportons pas le bien-être matériel mais plutôt spirituel !

Alors, je me plais à penser que je suis une généalogiste professionnelle bénévole… Je peux aider sans pour autant me faire rémunérer, mais je peux aussi avoir une réelle demande, demande qui va me demander du temps, de la recherche et de la rédaction, et me faire rémunérer…