Qu'est-ce que le lien de parenté du point de vue de la généalogie ?

Le lien que nous pouvons faire est celui des documents papiers que nous trouvons, principalement ceux de l'état civil. Ainsi, nous pouvons remonter nos arbres aussi loin que nous trouvons ces fameux documents.

Mais, lorsque je vois certains arbres en ligne, je m'interroge. En effet, tous ces généalogistes ont-ils bien la preuve "papier" que le lien est juste ? Je ne suis pas si sûre… Ce qui est sûr, c'est qu'ils sont fiers d'annoncer le nombre d'ancêtres reliés. Ils sont aussi très fiers lorsque, dans leur généalogie, ils ont réussi à faire le lien avec un personnage célèbre du monde de l'histoire, de celui des people ou d'autres encore !

Mais, descendons-nous vraiment de la personne qui se trouve dans notre arbre ? Sommes-nous certains que cette personne-là est bien notre ancêtre ? Pas si sûr…

Qui n'a pas, dans son arbre, un bâtard ? Le mot "bâtard" est dur mais le terme est réel ! Un ou une enfant qui n'a pas eu le "bon" père voire pas de père du tout. Toujours dans le monde généalogique bien sûr. Car, dans la vie, cet(te) enfant a bien eu un père ! Le patronyme porté est celui de sa mère ou, dans certains cas, de celui du père qui l'a reconnu(e). Et là, boum, la généalogie s'effondre !

Eh oui, le patronyme peut être remonté dans le temps, il n'en sera pas moins que ce n'est pas vraiment l'ancêtre de cet ancêtre et ainsi de suite.

Il serait intéressant de voir ce que donneraient les arbres généalogiques si les arbres étaient basés sur le réel : la génétique ! Que de surprises aurions-nous ! Surprises heureuses ou douloureuses, c'est selon. Mais, cet arbre-là serait aussi juste et vrai pour le "bâtard" que celui de l'enfant adopté par ses deux parents qui cherche à connaître la vérité sur ses origines. Peu lui importe le patronyme qu'il porte, peu importe l'amour qu'il porte à ses parents adoptifs ! La quête de LA vérité, SA vérité, sur ses origines est bien plus importante que tous les documents administratifs qui pourraient prouver qui il(elle) est ! SES vérités sont : qui je suis, d'où je viens…

Et là, l'informatique de nos logiciels de généalogie ne suit pas ! Il n'est pas possible de noter deux pères ou deux mères à un(e) enfant : celui qui a reconnu et élevé, et celui qui a enfanté !

La vie évolue : les mariages de deux personnes d'un même sexe par exemple ! Comment pouvoir entrer dans nos logiciels les deux parents ? Deux pères ou deux mères ? A l'état-civil, il n'y en aura qu'un qui sera officiellement reconnu, mais dans la vie, il(elle) aura bien deux parents de même sexe ! Où sera la place du lien génétique avec "l'autre" parent ? Où est la place pour ce lien de mariage, d'union libre ou de PACS ?

Le lien de parenté, l'héritage de ce que nous sommes, est sûrement plus lié à la génétique qu'aux documents papiers. Pourtant, toutes nos recherches ne se légitiment que par le papier ! Heureusement, nous pouvons noter en marge de ces documents, tous les renseignements dont nous disposons et qui permettent, peut-être, une meilleure vérité de notre héritage familial… A méditer…

 

Source : http://www.moulin-vallisclausa.com/