Mais que vient faire Hong-Kong sur un blog de généalogie et du patrimoine ?...

Hong-Kong est l'une des deux régions administratives spéciales de la République Populaire de Chine, l'autre étant Macao. Elle est aussi la plus peuplée : environ sept millions d'Hongkongais.

Hong-Kong occupe une place stratégique sur le delta de la rivière des Perles ; il est établi un port en eaux profondes afin d'accueillir des navires à fort tirant d'eau. Ce sont les raisons pour lesquelles les Britanniques occupent l'île lors de la Première guerre de l'opium[1], 1839-1842. Hong-Kong est cédée officiellement au Royaume-Uni par la Chine lors du traité de Nankin, 29 août 1842.

Elle devient une base stratégique pour le commerce en Extrême-Orient. La révolte des Taiping, 1851-1864, véritable guerre civile en Chine, entraîne l'arrivée massive de réfugiés.

La Seconde guerre de l'opium, 1856-1860, oppose la Chine à la France et au Royaume-Uni, soutenus par les USA et la Russie). A la signature de la convention de Pékin, 18 octobre 1860, la Chine "donne" la péninsule de Kowloon, située au nord de Hong-Kong.

En 1898, le Royaume-Uni, désirant augmenter sa colonie, signe avec la Chine une convention qui lui attribue un bail de 99 ans sur les territoires adjacents de Kowloon et ses îles. Ces "Nouveaux territoire" ne seront réellement développés par le Royaume Uni que dans les années 1970.

C'est par l'arrivée du communisme en Chine, en 1949, que commence véritablement l'essor démographique de l'île, puis, par contre coup, lance l'essor économique, d'abord grâce au textile, puis à la finance qui, dès les années 1970, prend une place prépondérante dans la vie économique. En 1979, le président chinois, Deng Xiaoping, entreprend d'ouvrir l'économie vers l'étranger. Hong-Kong devient alors une place stratégique pour les échanges avec la Chine : quasiment tous les échanges transitent par la colonie anglaise !

La convention de 1898, signée entre la Chine et le Royaume-Uni, touchant à sa fin en 1997, les deux pays signe une déclaration commune le 19 décembre 1984, dans laquelle le Royaume-Uni s'engage à rétrocéder l'ensemble des territoires de Hong-Kong, la Chine, elle, s'engage à maintenir le système économique et législatif en place pendant cinquante ans.

En 1989, les occidentaux s'organisent pour exfiltrer des dissidents chinois après les évènements de la Place Tian'anmen. Cette opération porte le nom de Yellow Bird.

Le 1er juillet 1997, Hong-Kong devient donc la première région administrative spéciale chinoise. Cette date du 1er juillet est devenue LA date des manifestations de lutte pour défendre la démocratie.

Les recherches généalogiques à Hong-Kong…

Il est donc à considérer que, pendant toutes les années d'occupation anglaise, les actes et autres documents relatifs à la généalogie, à la vie des Hongkongais, ont été rédigés et conservés à la manière britannique. Mais qu'en est-il de ceux d'avant et… d'après ?

Si nous avons des ancêtres nés dans cette colonie, il sera aisé de remonter toute la période de 1997 jusque 1842 et… après, il nous faudra des traducteurs comme nous en avons tant besoin en Alsace[2], avec ses documents écrits tantôt en français et tantôt en allemand !

Avez-vous un ancêtre anglais parti s'installer à Hong-Kong…? Bonnes recherches !

Source : Michel-tours.fr



[1] Conflit militaire pour des raisons commerciales entre le Royaume-Uni et la Chine [2] Un clin d'œil à Albert KLEIN, du groupe CGW Alsace