Firmin Louis AUBERGE 7

Moissy-Cramayel est une commune de la Seine-et-Marne, petit village de 600 habitants en 1790.

 Firmin Louis a deux ans, il est né le 17 décembre 1788 dans le foyer de Jean Louis, laboureur, et Victoire Geneviève GARNOT. Ses parents sont tous deux issus de familles terriennes installées dans tous les villages alentours.

Il aura sept frères et sœurs étant le cadet de la famille.

 A seize ans, il intègre l'école de Saint-Cyr alors basée au château de Fontainebleau. Simple pensionnaire en 1804, il gravit tous les échelons pour terminer en tatn qu'officier.

Le 1er novembre 1807, sous-lieutenant, il rejoint le 6ème Régiment de Chasseurs à Cheval, ou Chasseurs du Languedoc et se distingue au cours des campagnes napoléoniennes : Fontanafredda (Italie), la Piave (Italie) et la Moskowa (Russie).

 Il reçoit la dictinction de Chevalier de l'Ordre royal de la Légion d'Honneur le 11 octobre 1812 et se retire des affaires militaires le 8 juillet 1813.

Revenu à la vie civile, il reprend ses habits de cultivateir et épouse Aimée Joséphine POMMIER, le 31 janvier 1818 à Solers, commune de Seine-et-Marne. Il est élu maire la même année. Le couple s'installe dans la propriété de Malassise, commune de Courquetaine, toujours dans le même département.

 

3 enfants naissent de cette union : Charles Firmin Louis, en 1818, Aimée Ernestine, en 1822 et enfin, Ernest André Louis, en 1836.

Toujours maire en 1848, il est élu député à l'Assemblée Nationale, du 23 avril 1848 au 26 mai 1849 puis du 8 juillet 1849 au 7 mai 1851 date où il décède. Il est écrit qu'il décède lors d'une séance de l'Assemblée, mais l'acte est bien enregistré sur les registres de la commune de Courquetaine.